Arrestation de deux Marocains soupçonnés de préparer des attentats

Arrestation de deux Marocains soupçonnés de préparer des attentats

Accusés de «terrorisme international», un crime instauré dans le code pénal italien après les attentats de New-York de septembre 2001, les deux hommes, Rachid Ilhami, 31 ans, et Abdelkader Ghafir, 42 ans, sont de nationalité marocaine, ont indiqué les responsables de la section anti-terroriste de Milan au cours d’une conférence de presse. Dix autres personnes sont sous le coup de l’enquête mais ont été pour le moment laissées en liberté, ont-ils précisé.
La surveillance de ces personnes et de l’association islamique qu’ils fréquentaient à Macherio, en périphérie de la ville, a débuté en mars 2007. Selon le parquet, les deux hommes projetaient des attentats contre deux casernes, une de l’armée et une des carabiniers, dans la périphérie de Milan, et pensaient dans ces cas procéder à un attentat suicide. Ils envisageaient également de frapper un bureau de l’immigration de la préfecture de police à Milan ainsi que le parking d’un restaurant, toujours dans la périphérie de la ville, selon la même source. «Ils n’avaient pas encore les conditions techniques» pour procéder aux attentats mais «nous sommes intervenus car nous ne pouvions pas risquer que la situation devienne dangereuse», a indiqué Bruno Megale, responsable de la Digos (Division Investigations et Opérations Spéciales). Les deux hommes avaient commencé à repérer les lieux d’éventuels attentats et à télécharger sur Internet des manuels sur l’utilisation d’explosifs et la réalisation d’attentats à la voiture ou au camion piégés, selon le parquet. Au cours des perquisitions, ce type de documentation ainsi que du matériel de propagande djihadiste ont été saisis par la police, mais les deux hommes ne disposaient pas d’explosifs. C’est la première fois que des terroristes présumés sont arrêtés en Italie pour avoir projeté des attentats sur le sol italien, selon l’agence Ansa.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *