Arrestation de pilotes saoudiens

Tout portait à croire qu’il s’agissait d’un nouveau rebondissement dans l’affaire dite d’Al Qaïda au Maroc. Pourtant ,jusqu’à ce moment où nous mettons sous presse, rien n’indique que les deux pilotes saoudiens arrêtés récemment à Fès auraient été impliqués dans cette affaire.
Cette arrestation survient à la veille de la reprise de la séance du procès des trois détenus saoudiens et de leurs femmes et amis accusés d’appartenance aux réseaux terroristes d’Al Qaïda qui étaient derrière les attentats du 11 septembre dernier. Ces attentats qui ont bouleversé le monde entier et porté un coup dur à l’image de l’Islam politique sur le plan international.
Récit des faits: deux pilotes saoudiens ont été arrêtés à Fès, rapporte une agence de presse étrangère, et déférés lundi devant le parquet de cette ville pour vol d’un avion de tourisme appartenant à un de leurs compatriotes. Aucun lien n’a pu être établi entre cette affaire et l’enquête en cours sur le réseau terroriste Al Qaïda au Maroc, dans le cadre de laquelle trois saoudiens ont été arrêtés à la mi-mai, a précisé cette même source. Allaf Mohamed Ramzi et Baghdadi Raed Ahmed, tous deux pilotes saoudiens, ont décollé de Casablanca en déclarant vouloir se rendre au Caire via Oujda, selon la même source. Aucune indication n’a été donnée sur le subterfuge utilisé pour obtenir l’accès à l’appareil et le feu vert des autorités de l’aéroport. La police a interpellé les deux hommes à l’Aéroport de Fès après que le propriétaire de l’avion, le Saoudien Al Zeedi Khaled, eut déposé une plainte dans un commissariat de Casablanca. Selon la même source, l’appareil est entré au Maroc en mars dernier, en provenance de Biarritz, en France. Son propriétaire attendait l’aboutissement de démarches entreprises pour la création d’une école de pilotage à l’aéroport de Casablanca-Anfa.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *