Association à but non lucratif de la SMT: Premier rapport annuel de la SMarT

Association à but non lucratif de la SMT: Premier rapport annuel de la SMarT

La Société marocaine des tabacs (SMT) dévoile le premier rapport annuel de sa fondation SMarT, une association à but non lucratif. A travers la Fondation SMarT, la SMT a pu inscrire son engagement sociétal en faveur de causes d’intérêt général telles l’éducation avec la mise en place du Centre socio-éducatif de Ain Harrouda à travers lequel plus de 250 femmes ont pu profiter d’un programme d’alphabétisation.

Mais ce n’est pas tout, ce centre a aussi pour objectif de répondre aux besoins de la population locale en formation et en encadrement en vue de leur insertion professionnelle et sociale. Selon les responsables de la fondation SMarT, 90% des jeunes qui ont bénéficié des programmes de formation au CSE d’Ain Harrouda ont pu avoir accès au marché de l’emploi soit dans le cadre de recrutement ou en créant des activités génératrices de revenu. L’intégration sociale fait aussi partie des préoccupations de l’association, comme le prouve le projet pilote pour l’éducation intégrative des femmes. Résultat d’un partenariat avec l’association Solidarité Féminine, ce projet veut favoriser la réhabilitation sociale et économique des mères célibataires.

Ainsi, dans une première phase, ce partenariat a permis d’assurer l’accompagnement intégré d’un groupe de femmes en vue de lui permettre d’acquérir une qualification professionnelle permettant son autonomie. L’engagement de la SMarT est aussi environnemental. Toujours selon le bilan de la SMT, ce sont plus de 30.000 estivants/jour qui ont été accueillis sur les plages prises en charge dans le cadre du Programme Plages Propres en partenariat avec la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement.

Mais ce n’est pas tout, 3.500 agriculteurs ont été convertis à l’agriculture durable dans le cadre de la politique de responsabilité sociale intégrant, en dehors de la biodiversité et de la protection de l’environnement, l’interdiction du travail des enfants. Pour rappel, la fondation SMarT est née d’une conviction : celle qu’il est de la responsabilité d’une entreprise d’accorder une attention particulière au développement et à la prospérité de la communauté où l’entreprise est ancrée et où elle développe son avenir. L’engagement de la SMT n’est pas nouveau et s’est traduit depuis plusieurs décennies par divers programmes et actions de responsabilité sociale dans de nombreux domaines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *