Associations : Le Scoutisme, une école de civisme

Dans le cadre de la commémoration du centenaire du mouvement du scout international, la Fédération nationale du scoutisme marocain (FNSM), placée sous la présidence d’honneur de Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, a organisé, du 27 au 29 avril à Rabat, un forum national sous le thème «Un seul monde, une seule devise». «Notre objectif est de faire connaître le mouvement du scoutisme au Maroc, son rôle dans le développement de la personnalité physique, intellectuelle et sociale des jeunes et ses activités visant la promotion de la société. Le scoutisme marocain est en train de s’épanouir et de diversifier ses activités pour le bien-être de la société. A l’actif de la fédération, plusieurs actions au service du patriotisme, de l’alphabétisation et de la sensibilisation des citoyens», souligne Saâd Kilito, président délégué de la FNSM. La fédération, qui compte 35 000 adhérents, vise ainsi à travers cette rencontre à faire mieux connaître ce mouvement au Maroc, qui date des années 30.
En effet, la première organisation marocaine de scoutisme a été créée en 1933, à l’initiative de jeunes originaires particulièrement de Rabat et Fès. Il s’agit de l’Association Hassania du scoutisme marocain, qui a joué un rôle important, au cours de cette période coloniale, dont le mouvement a été apparenté à la résistance nationale. Ainsi, au fur à mesure, le scoutisme s’étend à d’autres villes notamment à Casablanca, Marrakech et Meknès. Les autorités coloniales, voyant dans ce mouvement une menace qui pourrait compromettre la mise en place de leurs projets, a décidé d’interdire, à travers la mise en place de lois, les activités du scoutisme. Après l’indépendance, ce mouvement voit se multiplier le nombre de ses adeptes. Plusieurs organisations voient le jour. En 1958, la Fédération nationale du scoutisme marocain (FNSM) a été créée pour représenter ce mouvement national aux niveaux arabe et international. Elle est actuellement membre de l’Organisation arabe du scoutisme ainsi qu’à l’Organisation mondiale du mouvement scout.
Cette institution nationale joue ainsi le rôle de coordination entre les associations de scoutisme qui la composent. A ce jour, bien que plusieurs organisations de scoutisme existent au niveau national, seules trois associations y sont adhérentes, à savoir l’Organisation du scout marocain, l’Association Hassania du scoutisme marocain et l’Organisation marocaine des scouts et guides. La raison ? M. Kilito explique : «il est vrai qu’il existe plusieurs associations de scout mais ne sont pas membres de la fédération car elles ne répondent pas aux critères d’adhésion. Certaines d’entre elles ont une obédience politique et d’autres ONG ne sont pas bien structurées». On ne peut parler du mouvement scout sans évoquer son fondateur, le militaire Robert Baden-Powell. A travers son ouvrage «Scouting for Boys»(Eclaireurs), qui connaît un grand écho, il véhicule une nouvelle méthode d’éducation des jeunes basée sur des activités au grand air. En somme, pour le précurseur de ce concept, le scoutisme est une école de civisme par l’art des bois.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *