Atelier sur les catastrophes naturelles: Comment faire face aux désastres

Atelier sur les catastrophes naturelles: Comment faire face aux désastres

Tel est l’objectif que s’assigne le premier atelier régional sur le mécanisme de Soutien par la Nation Hôte (HNS) lancé, lundi à Rabat, dans le cadre du programme pour la prévention, la préparation et la réponse aux catastrophes naturelles et d’origine humaine (PPRD SUD II).

Ce projet, financé par l’UE, est destiné à préparer les pays partenaires à une telle réponse. Plusieurs représentants des services de protection civile et des institutions concernées par la gestion de crise issus du Maroc, d’Algérie, d’Egypte, et de Tunisie participent à cet atelier qui s’étale jusqu’au 25 septembre. Un workshop où coachs et participants s’échangeront les expériences.

Selon Raphael Roche, expert européen en protection civile, «les points de difficulté d’assistance internationale existent partout dans le monde. L’idée de cet atelier n’est pas d’imposer un processus de gestion mais de l’identifier, le discuter et l’apprivoiser parce que la gestion d’une crise se joue en amont».

Quant aux moyens déployés par le Maroc en cas de crise, l’expert les trouve «solides».
Ceci étant, cet atelier est marqué par plusieurs activités. Nous en avons eu un avant-goût d’ailleurs. Pour commencer en toute décontraction, les participants ont eu droit à des activités ludiques. Ainsi ils ont été regroupés en quatre à six membres, chaque groupe tentant de reconnaître la chanson dont les airs étaient fredonnés par un membre de l’autre groupe.     

Entre autres, l’atelier débute par une partie théorique sur les différents aspects de l’environnement international de la réponse aux désastres (EIRD). Il sera suivi par une mise en situation réelle : un exercice de simulation basé sur le tremblement de terre d’El Asnam en Algérie en 1980. Les participants seront répartis en groupes, les uns confrontés à la problématique de demande d’assistance et les autres à la réception de l’assistance internationale. Chaque équipe devra gérer différentes situations liées au concept HNS.

Les personnes ainsi formées seront complémentaires de celles qui participeront au cours sur la gestion de l’assistance internationale dans un pays affecté par une catastrophe majeure, et qui se déroulera en octobre en Tunisie.

Pour information, cet atelier qui se déroule en français sera suivi d’un autre du même type qui aura également lieu en anglais dans le courant du premier trimestre 2015.

Pour rappel, l’atelier régional sur le mécanisme de soutien par la nation hôte est l’une des activités majeures du programme PPRD SUD II qui a débuté en février 2014 pour une période de 3 ans. Il vise à accroître la résilience nationale de chaque pays partenaire du sud de la Méditerranée, soit les pays participant à la politique européenne de voisinage (PEV), touchés par une catastrophe naturelle ou humaine, principalement grâce à la réduction des risques et à la préparation, y compris une meilleure coopération au niveau international.

Huit pays bénéficiaires de l’instrument européen de voisinage participent à ce programme régional, à savoir l’Algérie, l’Egypte, Israël, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Palestine et la Tunisie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *