Atterrissage parfait

Homme chaleureux et communicatif, à la compétence connue et reconnue, Seddik Belyamani, né au Maroc en 1942, a eu une carrière riche et remplie dans le monde de l’aéronautique. Titulaire d’un diplôme en génie aéronautique en 1967 (Toulouse), M. Belyamani a également fait un troisième cycle dans la même spécialité à MIT (Massachusetts institute of technology). M. Berlyamani a occupé son premier poste dans son pays à la Ram comme directeur technique avant de partir aux Etats-Unis où il fit un passage dans la compagnie Eastern Airlines qui n’existe plus aujourd’hui, en qualité de directeur de planification de flottes.
Puis, il a rejoint le leader mondial dans ce secteur, Boeing, en 1974 en tant qu’analyste à l’international en matière d’aviation. M. Belyamani, accumulant les compétences et les atouts, va petit à petit donner la pleine mesure de son savoir-faire technique et humain. En 1977, il est nommé directeur des ventes pour l’Afrique. En 1980, il est promu directeur des programmes des ventes à l’international. C’est avec le sentiment du devoir accompli que Seddik Belyamani, qui est une des grandes fiertés des Marocains, jette l’éponge non sans avoir assuré une bonne relève au sein du géant de Seattle. Deux jeunes cadres marocains y occupent des postes importants. Il s’agit de Ihssane Mounir, directeur marketing régional et le propre fils de M. Belyamani, Samir, 29 ans, analyste en matière de promotion technique des avions. «On n’oublie pas un homme comme Seddik Belyamani. On lui doit beaucoup“, dit Ihssane Mounir, la voix émue. Avec une telle image et un tel dévouement, M. Belyamani peut, comme on dit, aller cultiver son jardin. En toute sérénité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *