Aucun cas de grippe aviaire au Maroc, selon le gouvernement

Dans un exposé conjoint présenté devant le Conseil de gouvernement sur le suivi de la situation de la grippe aviaire aux niveaux national et international, le ministre de l’Agriculture, du développement rural et des pêches maritimes et son homologue de la santé, ont fait état de la poursuite des opérations de contrôle et de détection des fermes avicoles, des zones humides et des points frontaliers.

Cet exposé a porté essentiellement sur le plan d’action mis au point par le gouvernement en ce qui concerne la détection et le contrôle, d’une part, et sur le plan de lutte contre toute éventualité d’apparition de cette épizootie dans le pays, d’autre part, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Nabil Benabdellah, lors d’un point de presse tenu à l’issue de cette réunion.

Concernant les mesures préventives, l’exposé a fait état de la prorogation de l’interdiction de l’importation des différentes espèces de volatiles et de matériel agricole des pays où des cas de grippe aviaire ont été signalés. Il s’agit aussi de faire en sorte qu’il n’y ait pas de contacts entre les zones humides et les volailles et entre ces dernières et les oiseaux migrateurs, et de l’interdiction de la vente des volailles aux alentours des zones humides.

Il est également question de l’adoption d’une série de textes réglementant les opérations de contrôle, la mise à niveau du secteur et la mise en place de mécanismes d’indemnisation immédiate dans le cas de tout abattage préventif  de volailles, en plus de la mobilisation des ressources matérielles, logistiques et humaines nécessaires et l’amélioration des capacités des laboratoires et des services vétérinaires.

Au plan de la lutte contre ce fléau, les deux ministres ont insisté sur "la transparence" à travers l’annonce de tout cas de contamination par le virus de la grippe aviaire, la mobilisation des postes de commandement des opérations au niveau provincial, le strict respect des mesures de la police de santé, ainsi que l’organisation et la coordination des interventions de la commission interministérielle présidée par le Premier ministre.

Le plan d’intervention immédiate dans toutes les régions est "opérationnel" et toutes les dispositions ont été prises pour préparer le Maroc à faire face à toute apparition éventuelle de la grippe aviaire sur le territoire national, ont assuré les deux ministres.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *