Audience internationale

Les récents développements de la question du Sahara marocain continuent de susciter de larges échos auprès des médias internationaux, qui ont consacré de longs commentaires à la visite de SM le Roi Mohammed VI à Dakhla et Laâyoune ainsi qu’à l’unanimité de toutes les composantes de la société marocaine autour de la question de l’intégrité territoriale du Royaume.
La chaîne de télévision d’information en continu « Al Jazira » a noté que « la visite royale à Dakhla et Laâyoune exprime l’unanimité marocaine à faire face à la proposition de partition proposée par l’Algérie à l’envoyé spécial de l’ONU, M. James Baker ». La chaîne a qualifié de «hautement significatif», le fait que le conseil des ministres se réunisse à Laâyoune sous la présidence de SM le Roi et « adopte les projets de loi régissant les élections de septembre prochain en vue de les soumettre à la discussion au parlement au cours d’une session extraordinaire, ce qui veut dire que cette loi sera également en vigueur dans les provinces du sud».
La radio internationale BBC, s’est faite l’écho du discours prononcé à Laâyoune par SM le Roi, dans lequel le souverain affirme que le Maroc ne renoncera pas à un pouce de son sahara. Le souverain marocain, a rapporté la radio, a déclaré «devant une foule nombreuse qu’il s’opposait à la création d’entités artificielles» et qu’il «oeuvrait avec les Nations unies à trouver une paix durable dans la région».
La BBC a également rappelé à l’adresse de ses auditeurs les dernières propositions dans le rapport du secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, sur le Sahara, soulignant que « Le Maroc a rejeté la partition des provinces sahariennes en accusant l’Algérie de soutenir les séparatistes et vouloir morceler la région ».
L’agence de presse italienne ANSA, a rappelé dans une dépêche datée de Rabat l’engagement du Maroc, réitéré par SM le Roi, « à négocier pour une paix juste et durable sur la base de l’accord-cadre proposé par le secrétaire général des Nations unies au conseil de sécurité». C’est dans le même ordre d’idées, précise l’agence, que s’inscrivent les déclarations faites le jour même par le ministre des Affaires étrangères, M. Mohamed Benaissa qui a affirmé à ce sujet que «tout est négociable sauf la souveraineté marocaine sur son sahara», ajoutant qu’il n’existe pas de «solutions qui ne respectent pas l’intégrité territoriale du Maroc». Et de conclure avec une citation de M. Benaissa dans laquelle il fait remarquer que « les auteurs de l’option de partition doivent y réfléchir. Ce serait une première dangereuse. il ne faut pas jouer avec le feu ».
La chaîne Radio France International ( RFI ) a relevé que la position du Maroc reste ferme sur le dossier du sahara, soulignant que «pour bien marquer l’attachement» des provinces sahariennes au royaume du Maroc, SM le Roi Mohammed VI a annoncé à Laâyoune la création d’une agence spéciale de développement des provinces du sud.
Du côté espagnol, la chaîne de télévision Télé Cinco a repris de larges extraits du discours prononcé par le souverain à Lâayoune, rappelant, images à l’appui, que le discours royal a été suivi par plus de cinq mille personnes, réunies sous une grande tente.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *