Autisme : De nouvelles formations académiques bientôt au Maroc

Autisme : De nouvelles formations académiques bientôt au Maroc

La journée du 26 octobre se veut une journée de sensibilisation et d’information pour les étudiants de la Faculté des lettres et des sciences humaines Dhar El Mehraz de Fès. La finalité de cette journée s’inscrit dans le cadre de la prévention de l’autisme. Ainsi, l’association «Vaincre l’autisme» va à la rencontre de la population estudiantine de Dhar El Mehraz, afin de débattre des différents points relatifs à cette maladie. Selon l’association, le menu de cette rencontre mettra en relief deux programmes de formation. Une composante primordiale pour atteindre les objectifs prédéfinis par les acteurs associatifs. De nos jours encore, le Maroc souffre de l’absence d’un véritable corps professionnel spécialisé en la matière. «Vu la pénurie des professionnels formés à l’autisme, notre association promeut le développement de formations spécialisées et diplômantes visant la création de nouveaux métiers répondant aux besoins de la prise en charge de l’autisme. C’est dans ce cadre que nous avons conclu ce partenariat», souligne à ALM M’hammed Sajidi, président de l’association «Vaincre l’autisme». En effet, ce partenariat prévoit la mise en place de formations en autisme et troubles envahissants du développement (TED) pluridisciplinaires et à forte dimension internationale, pour le développement de nouveaux métiers. «Ceux-ci ont déjà fait une bonne prestation dans les pays européens et nord-américains», précise M. Sajidi. Les deux programmes en vue sont en l’occurrence le diplôme universitaire d’«Intervenant en autisme» et le master de psychologie. «Ces cursus visent la formation d’un capital humain apte à mettre en place des programmes psycho-éducatifs, pour guider les parents et encadrer les professionnels», ajoute le président de l’association. L’autisme est l’un des troubles du comportement qui menacent l’enfant marocain. D’énormes efforts ont été déployés dans ce sens. Or, l’absorption de ce mal reste un défi déterminant pour les organismes qui œuvrent dans ce sens. L’impact de ce handicap est considérable. Il sévit de plus en plus aussi bien au niveau national qu’international. «L’autisme est un véritable spectre. Sa prévalence internationale reconnue est d’une naissance sur cent», révèle M. Sajidi. Et de poursuivre que «cette pathologie touche 340.000 personnes, dont 108.000 enfants, soit 6.400 naissances par an». En perspective, l’autisme est amené à se propager davantage. Le Maroc n’est pas épargné. Les estimations des professionnels sont significatives. De son côté, M’Hammed Sajidi dévoile des chiffres alarmants. «Faute d’accès au dépistage précoce, de diagnostic et de prise en charge, l’autisme affectera dans les années à venir plus de 560.000 Marocains», met-il en garde, en espérant le plus vite possible «une intégration des autistes dans la vie sociale».

   Hakim Bahechar
Journaliste stagiaire

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *