Autisme : Le gouvernement ferme les yeux

Autisme : Le gouvernement ferme les yeux

La situation des enfants autistes au Maroc est dramatique. La journée mondiale de sensibilisation à l’autisme célébrée le 2 avril est l’occasion pour l’association «Vaincre l’autisme» de tirer la sonnette d’alarme en l’absence  d’une politique de santé publique pour cette pathologie. «Aujourd’hui encore, aucune politique n’est mise en avant pour les enfants et personnes autistes, que ce soit en matière de scolarisation, de diagnostic ou de prise en charge, hormis les projets portés par les familles et leurs associations», déplore M’Rammed Sajidi, président de «Vaincre l’autisme». L’association interpelle une fois de plus le gouvernement pour l’élaboration d’une politique qui permettra de  venir en aide à ces personnes. Il est établi aujourd’hui  que 340.000 Marocains sont touchés par ce trouble sévère et précoce du développement et plus de 1 million de personnes sont concernées en ne tenant compte que de la famille la plus proche. Malgré ces statistiques  alarmantes, l’autisme peine encore à obtenir, dans notre pays, l’attention et les moyens d’action à la hauteur de son ampleur.
A ce sujet, l’association  ne manque pas de souligner qu’à ce jour, le Maroc ne compte que  deux centres qui disposent d’une cellule de dépistage. Pire encore, il n’existe aucun centre de formation professionnelle que ce soit dans le domaine de la médecine, de l’éducation ou de la thérapie spécifique à cette pathologie. Après plus de 10 années d’actions intensives d’information et de sensibilisation, l’association  constate  que les mêmes difficultés sont vécues par les enfants autistes et leurs familles. Une situation qui s’explique par plusieurs raisons: une médecine non spécialisée dans le domaine de l’autisme, un manque absolu d’information des parents face au trouble, le refus de la scolarisation des enfants autistes dans les écoles, un manque de professionnels pour la formation des éducateurs et des parents, l’absence d’évaluations cognitives et de structures spécialisées pour l’intervention et la prise en charge de l’autisme. A travers des actions de mobilisation et de communication, l’association s’est engagée à sensibiliser les professionnels de la santé, les chercheurs, les familles, les pouvoirs publics, les médias et la société sur ce grave problème de santé publique qu’est l’autisme. Pour rappel, l’autisme est une maladie neurologique et génétique qui affecte le fonctionnement du cerveau, le système immunitaire et biologique. Elle altère les capacités de reconnaissance des expressions, des codes sociaux, affectifs et génère une hypersensibilité émotionnelle et des troubles du comportement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *