Autisme : Pour une approche thérapeutique

Autisme  : Pour une approche thérapeutique

L’Université internationale de Casablanca (UIC) a abrité jeudi dernier une table ronde sous le thème : «L’autisme : diagnostic et approche thérapeutique». Un débat instructif a été enclenché en présence d’un public constitué de professionnels de la santé, d’associations d’enseignants et d’étudiants. Sanaa
Fassi-Fihri, responsable de la filière Orthophonie au sein de la Faculté des sciences de la santé de l’UIC a mis en exergue  l’importance d’un diagnostic précoce des troubles envahissants du développement (TED) et d’une prise en charge précoce. L’autisme reste une maladie mystérieuse. Toutefois, le Pr Habiba Hadj Khalifa, neuro-pédiatre et présidente de l’Association marocaine de pédiatrie a précisé que des origines génétiques et plurifactorielles de l’autisme sont maintenant confirmées. Les facteurs génétiques sous l’influence de facteurs environnementaux sont responsables d’anomalies fonctionnelles et neuro-anatomiques. Un des principaux facteurs de risque de la maladie est représenté par des mutations sur près de 300 gènes, notamment sur le gène de la neuroligine-3 : cette protéine est à l’origine de la formation des synapses. Le Pr Khalifa a tenu à souligner qu’il n’existe aucun marqueur biologique spécifique de l’autisme tout en précisant qu’aucun traitement médicamenteux ne guérit ce trouble. Cependant, l’approche thérapeutique permet à l’enfant d’accéder à un véritable statut de sujet et lui donne les moyens de communiquer avec autrui. Cette approche comporte des interventions familiales (guidance, soutien psychologique, formation des parents), la pharmacothérapie pour traiter les pathologies associées (l’épilepsie), la psychothérapie et une intégration scolaire adaptée (classe spécialisée ou intégrée). Les rééducations (orthophonique, psychomotricienne, psychologue…) favorisent également les apprentissages de manière significative.
Pour les intervenants, il est clair qu’il est temps d’instaurer une loi pour une intégration obligatoire des enfants atteints de TED dans les structures scolaires avec un projet d’apprentissage personnalisé.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *