Avalanche d’immigrants subsahariens : 110 clandestins interpellés aux Canaries en moins de 12 heures

Les équipes de sauvetage ont secouru ce matin un nouveau groupe de 27 immigrants irréguliers d origine subsaharienne, alors qu ils étaient à la dérive à bord d une embarcation à quelque six kilomètres de la Grande Canarie.

Le "Cayuco", de 16 mètres de long et équipé d un seul moteur, a été localisé vers 01h35 par un bateau de pêche, qui naviguait dans la zone, qui a alerté ensuite les agents de la garde civile.

Les immigrants secourus, parmi lesquels se trouvaient deux femmes, ont été transférés ensuite au centre de santé de Maspalomas (sud de l île) pour recevoir les soins nécessaires, a indiqué la garde civile ajoutant que le mauvais état de la mer a rendu difficile l opération de sauvetage de ces personnes et de remorquage de l embarcation.

Une heure après, un autre groupe de 48 clandestins également d’origine sub-saharienne, a été sauvé par les services de sauvetage maritime, alors qu il se trouvait en difficulté à quelque 200 kilomètres au sud-ouest de la Grande Canarie.

Les immigrants ont été dégagés suite à l intervention du bateau "Salvamar", qui les a ensuite conduits au port d’Arguineguin, dans la commune de San Bartolomé de Tirajana, au sud de Las Palmas.

D autre part, la garde civile a intercepté vers 09h00 une autre embarcation transportant 35 subsahariens, à leur arrivée aux côtes du sud de l île de Tenerife.

Trois d entre eux, qui manifestaient des symptômes d’hypothermie et des brûlures, ont été transférés à un centre hospitalier. Les autres conduits au commissariat de police pour enquête.

Ces immigrants s’ajoutent aux 337 subsahariens interpellés ces trois derniers jours dans les côtes canariennes, rappelle-t-on.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *