Avenue Mohammed V de Rabat : 60% des travaux de mise en valeur déjà réalisés

C’est ce qu’ a affirmé M. Hassan Bouzekraoui, chef de la division Planification, Aménagement et Affaires techniques de la wilaya de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër. Ces travaux qui comportent notamment le revêtement des sols, l’aménagement des espaces verts et l’installation de mobilier urbain sont en avance sur le planning initial, dont le délai de mise en oeuvre a été fixé à 6 mois, a confié à la MAP M. Bouzekraoui.
Le délai de réalisation des travaux sera respecté, ajoute M. Bouzekraoui, indiquant que la cadence de l’aménagement de l’avenue s’est accélérée pendant les derniers jours. S’agissant de la célèbre terrasse d’un grand hôtel située en face de la Chambre des représentants qui a été rasée, M. Bouzekraoui a indiqué que la société propriétaire de l’établissement gérant depuis des décennies ce domaine public, en vertu d’un arrêté municipal d’occupation temporaire, n’a jamais été renouvelée. Par conséquent, cette terrasse aura ainsi retrouvé son statut initial, à savoir celui d’un passage piéton, a expliqué ce responsable, précisant que cette solution permettra de décongestionner le boulevard Mohammed V et d’assurer la fluidité de la circulation.
Concernant l’éclairage public, M. Bouzekraoui a ajouté que des commandes ont été faites pour l’acquisition de matériel doté d’une valeur esthétique et qui garantirait un confort visuel et une valorisation nocturne de l’espace auquel s’ajoute le mobilier urbain. Il a également appelé les riverains, habitants et commerçants à adhérer à ce projet de grande envergure dont le coût est estimé à 40 millions de dirhams et qui, a-t-il dit, vise à promouvoir l’espace urbanistique de la capitale à travers la valorisation de son centre dont l’avenue Mohammed V est le symbole. Il s’agit, en l’occurrence de rehausser l’image de Rabat en réhabilitant ses sites typiques et en les débarrassant d’éléments qui ont dénaturé son cachet architectural et environnemental authentique.
Le projet, qui porte principalement sur les revêtements des sols, la réhabilitation des espaces verts et l’installation de mobilier urbain, concerne le circuit allant de la mosquée Assouna à l’avenue Hassan II, en passant par l’avenue Mohammed V.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *