ÃŽles Canaries : moins de clandestins

Un total de 3.244 immigrants sont entrés aux Iles Canaries à bord de patéras, entre les mois de janvier et octobre de l’année 2005, selon des données fournies par le gouvernement espagnol. La même source, citée par la presse canarienne, a indiqué que quelque 295 embarcations sont arrivées aux côtes canariennes au cours de cette même période, faisant observer qu’en 2004, un total de 8.426 immigrants irréguliers ont réussi à accéder à l’archipel canarien, ce qui dénote une diminution importante cette année du nombre d’immigrants entrés de manière illégale aux Canaries et dont la majorité sont des personnes originaires de pays subsahariens. En 2003, ajoute la même source, les autorités canariennes ont intercepté 580 patéras et un total de 9.388 immigrants, alors qu’en 2002, le nombre d’immigrants qui sont arrivés par ce moyen avait atteint 9.875 personnes. De même source, on relève que le nombre d’immigrants irréguliers qui sont entrés en octobre 2005 est estimé à 6.298 immigrants, tandis qu’en 2004, ce chiffre avait atteint 7.245 clandestins. En 2003, quelque 9.788 clandestins avaient regagné les côtes espagnoles à bord d’embarcations de fortunes à travers cette zone. Les données fournies par le gouvernement central corroborent les propos du ministre espagnol du Travail, qui avait fait dernièrement état d’une diminution "spectaculaire" d’entrées d’immigrants illégaux au territoire espagnol. Dans une déclaration à la presse, le ministre espagnol du Travail et des Affaires sociales, Jesus Caldera, s’était félicité de cette "baisse spectaculaire", en précisant que ce résultat est dû notamment à la coopération du Maroc et aux efforts déployés par les services et les corps de sécurité marocains en matière de lutte contre l’immigration clandestine.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *