Baccalauréat : 495 cas de fraude enregistrés

Baccalauréat : 495 cas de fraude enregistrés

Les examens de baccalauréat au titre de l’année 2009/2010 se sont déroulés dans de «bonnes conditions», grâce à la maîtrise des diverses opérations et à l’observation des procédures mises en place pour garantir l’égalité des chances aux candidats et la crédibilité au diplôme national, indique vendredi un communiqué du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique. Les cas de fraude enregistrés dans les 16 régions concernées ne dépassent pas 495 (moins de 11,29 % par rapport à l’année dernière), précise le communiqué qui qualifie cette baisse de «recul non négligeable» due à «l’efficacité des mesures prises et à une prise de conscience de l’importance du mérite chez les candidats». 32.000 professeurs participent à la correction des copies, selon des modalités et des procédures unifiées, dans le but de «garantir plus de précision et d’objectivité aux appréciations quantitatives des correcteurs», ajoute-t-on de même source, rappelant que cette opération, menée parallèlement à la passation, a été supervisée par les contrôleurs de la qualité de la correction, nommés aux niveaux national, régional et local. Au terme des délibérations, qui auront lieu les 20 et 21 juin, il sera procédé à la publication des résultats de la session normale du baccalauréat, ainsi que les listes des candidats autorisés à passer la session de rattrapage, prévue les 5, 6 et 7 juillet 2010 (candidats dont la moyenne varie entre 7/20 et 10/20).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *