Baccalauréat : Le taux de réussite global a atteint 55,31%

Baccalauréat : Le taux de réussite global a atteint 55,31%

Tant attendus, les résultats de la session de rattrapage des examens du baccalauréat sont enfin connus. Sur les 136.000 candidats à avoir passé la 2 ème session des examens qui a eu lieu les 18,19 et 20 juillet, 18 864 élèves ont décroché le fameux sésame. Le taux de réussite global a atteint 55,31% contre 49,08% en 2010. Selon le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la Recherche scientifique, 177.490 élèves ont été admis au niveau national au titre de l’année scolaire 2010-2011. Le pourcentage des filles ayant décroché le Bac a atteint 49,58%. Le nombre total des bacheliers scolarisés s’est élevé à 164.311 élèves, enregistrant une hausse de 7% par rapport à l’année précédente (58,24% contre 51,67% en 2010). S’agissant des candidats libres, ils sont 13.179, entre garçons et filles, à avoir réussi leur examen avec un taux de réussite dépassant les 34 % contre 25.09% en 2010. Comme à l’accoutumée, les branches scientifiques se sont illustrées par rapport aux branches littéraires. Les bacheliers inscrits dans les branches scientifique, mathématique et technique se sont chiffrés à 115.768, soit une augmentation estimée à 31,5% par rapport à l’année scolaire précédente. Dans la branche littéraire, 61.722 candidats ont été admis, soit une hausse de 26% par rapport à 2010. Par ailleurs, le ministère de l’Éducation nationale a précisé que 68.117 élèves ont réussi leurs examens avec mention, représentant ainsi 38.38% du total des bacheliers contre 34.05 % un an auparavant.
Selon le ministère de l’Éducation nationale, cette amélioration s’explique par plusieurs raisons: le déroulement des examens a été marqué par une gestion maîtrisée de la saison scolaire et de celle des études, la prolongation d’une semaine de l’année scolaire et l’institutionnalisation du soutien éducatif. Les examens du baccalauréat ont été marqués par la poursuite de l’exécution des mesures relatives au programme d’urgence notamment celles concernant «l’amélioration du système d’évaluation et de certification». Des mesures qui visent à consolider les chances de réussite et l’amélioration du rendement des examens. A ceci s’ajoute la poursuite de l’exécution des mesures en lien avec le développement et l’amélioration du système de diplômes, à travers la maîtrise de la qualité des sujets et de l’outil de correction des copies d’examen.
Rappelons que cette année, ils étaient quelque 382.180 candidats à passer les examens du baccalauréat au titre de la session de juin, soit une augmentation de 13,85% par rapport à l’année précédente. Le taux de réussite lors de la première session a atteint 47,4%, enregistrant ainsi une hausse de plus de 6 points par rapport à l’année 2010. Après avoir décroché leur Bac, les jeunes étudiants doivent franchir une autre étape décisive pour leur avenir. Ils doivent opter pour des études au sein des universités publiques ou plutôt pour des écoles privées. Un choix souvent difficile à prendre pour ces jeunes qui sont déboussolés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *