Bachelor : Le détail des nouvelles filières et des modules dans les sciences juridiques, économiques et sociales

Bachelor : Le détail des nouvelles filières et des modules dans les sciences juridiques, économiques et sociales

Ce nouveau système qui remplacera la licence entrera en vigueur dès juillet 2020

Ce nouveau système de formation entrera en vigueur à partir de juillet 2020. L’élaboration de nouvelles filières du Bachelor par les universités qui a démarré en mai se poursuit jusqu’à décembre 2019.

Le diplôme de licence sur trois ans sera remplacé l’année prochaine par le système de Bachelor d’une durée de 4 ans. Comme l’avait annoncé le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, ce nouveau système de formation entrera en vigueur à partir de juillet 2020. L’élaboration de nouvelles filières du Bachelor par les universités qui a démarré en mai se poursuit jusqu’à décembre 2019.

Voici ce que proposent les facultés des sciences juridiques, économiques et sociales dans le cadre de ce nouveau système. Tout d’abord, il faut rappeler les principes fondamentaux du Bachelor. Durant chaque semestre, il y aura 6 modules (45h/ module). Concernant l’architecture modulaire du Bachelor, la première année fondatrice est une année de tronc commun où l’accent sera mis sur les langues et les soft skills. Durant les semestres S1 et S2, il y aura ainsi des modules disciplinaires d’initiation et d’ouverture ainsi que des modules de langues et soft skills.

La deuxième année (semestres S3 et S4) portera sur l’introduction à la filière où seront programmés des modules disciplinaires génériques, des soft skills acquisition savoir-faire, ouverture, culture pratique… La troisième année (semestres S5 et S6) sera consacrée à l’approfondissement de la filière (filières de spécialisation disciplinaire et modules d’approfondissement). Quant à la quatrième année (semestres S7 et S8 ), l’accent sera mis sur la spécialisation et professionnalisation (options de spécialisation). Autrement dit, ce système est composé de trois grandes étapes : une année fondatrice (S1 et S2), une année de consolidation (S3 et S4) et deux années de spécialisation (S5 et S6 puis S7 et S8).

Deux parcours, 4 filières de formation et 16 spécialités

Dans le cadre de ce nouveau système, il est important de relever que l’étudiant a le choix entre deux parcours : les sciences économiques et gestion ou les sciences juridiques et politiques. Durant l’année de tronc commun (S1 et S2) pour le premier parcours sciences économiques et gestion, les modules durant ces deux semestres porteront sur l’introduction aux sciences économiques, l’initiation au management, l’introduction aux études juridiques, la culture économique et méthodes, les techniques quantitatives de gestion, l’introduction aux études politiques sans oublier l’enseignement des langues et soft skills. Signalons également que des modules d’ouverture au choix sont proposés aux étudiants. Ainsi, ceux inscrits en sciences économiques et gestion peuvent opter durant l’année de tronc commun pour des modules en histoire et civilisation, sociologie, géographie, communications et média, sociologie, philosophie…

Pour le deuxième parcours :


sciences juridiques et politiques, les modules prévus durant l’année de tronc en commun (S1 et S2) portent sur les études juridiques, les études politiques, l’introduction aux sciences économiques, l’introduction aux sciences politiques, l’introduction aux sciences de gestion, les langues et soft skills. Quant aux modules d’ouverture au choix, on retiendra entre autres histoire et civilisation, sociologie, philosophie, anthropologie… Il est important de mentionner que chacun de ces parcours est décliné en filières de formations. Ainsi, pour les sciences économiques et gestion, il existe deux filières, à savoir les sciences et analyses économiques et le management et sciences de gestion. Pour les sciences juridiques et politiques, deux filières sont aussi prévues, à savoir les sciences et études juridiques et les systèmes et analyses politiques. Dès la deuxième année (semestres S3 et S4), l’étudiant choisit l’une de ces filières.

Pour la filière sciences et analyses économiques, les modules enseignés portent sur l’analyse macroéconomique, histoire économique contemporaine, analyse microéconomique, maths générales, économie monétaire et financière, économie du Maroc, économie internationale ainsi que les langues et soft skills et méthodes. Quant aux modules d’ouverture au choix, ils portent sur la psycho-sociologie de l’entreprise, géopolitique, informatique et système d’information… Pour ce qui est de la filière management et sciences de gestion, les étudiants pourront étudier le management des organisations, les techniques quantitatives de gestion, le droit de l’entreprise, le marketing de base, l’analyse et diagnostic financier, la gestion des ressources humaines, les statistiques descriptives. Pour ce qui est de la filière des sciences et études juridiques, le droit constitutionnel comparé, le droit commercial, les finances publiques, le droit social, l’économie du Maroc… figurent parmi les matières enseignées.

Pour la filière systèmes et analyses politiques, les modules porteront entre autres sur les théories politiques, la sociologie politique, les relations internationales… Pour ce qui est des deux dernières années dites de spécialisation, les filières de formation seront déclinées en option de spécialisation. Pour ceux qui ont opté pour des filières sciences et analyses économiques, ils pourront choisir comme spécialité l’économie internationale, finance de marchés, économie publique et planification, actuariat et gestion des risques et économétrie. Pour la filière management et sciences de gestion, les étudiants ont le choix de plusieurs spécialités telles que le management de la banque et de l’assurance, management bancaire et finance, entrepreneuriat et innovation, ingénierie comptable fiscale et financière, management stratégique et intelligence économique figurent parmi les spécialités.

Concernant la filière sciences et études juridiques, les étudiants pourront choisir parmi les spécialités le droit de l’entreprise et des affaires, le droit des institutions hospitalières ou encore le droit de l’environnement et du développement durable. Enfin, pour la filière systèmes et analyses politiques, il y a lieu de citer les sciences politiques et droit international, la fonction publique et territoriale, les relations et coopération internationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *