Bactérie E.coli : Le bilan s’alourdit à 33 morts

Bactérie E.coli : Le bilan s’alourdit à 33 morts

La bactérie E.coli (Eceh) qui peut provoquer des diarrhées mortelles a fait trois nouvelles victimes en Allemagne, ont indiqué, vendredi, des autorités sanitaires régionales allemandes, ce qui porte le bilan de l’épidémie à 33 morts, dont 32 en Allemagne.Dans la matinée, le ministère de la Santé de Basse-Saxe (nord) avait annoncé le décès d’une femme de 75 ans.Et au cours de l’après-midi, les morts d’une septuagénaire de Schleswig-Holstein (nord) et d’un homme de 81 ans, hospitalisé à la clinique universitaire d’Hambourg-Eppendorf (nord), ont été rendues publiques. Les autorités sanitaires fédérales ont annoncé, vendredi, que la source de la contamination par une souche rare et très virulente de la bactérie E.coli entérohémorragique (Eceh) était des graines germées. La souche virulente et résistante à l’œuvre en Allemagne a même été identifiée, pour la première fois, sur des graines d’un sachet qui provenait de la ferme biologique Gärtnerhof à Bienenbüttel (nord), soupçonnée depuis plusieurs jours d’être à l’origine de la contamination. La bactérie mortelle a été identifiée par des scientifiques de Rhénanie du nord-Westphalie (ouest) dans un sachet retrouvé dans la poubelle d’une famille dont deux membres avaient été malades.Les autorités sanitaires allemandes ont du même coup levé l’alerte à la consommation de concombres, de tomates crues et de salades qui était en vigueur depuis le 25 mai. Les graines germées de lentilles, luzerne, soja, trèfle rouge, moutarde, blé, radis, fenouil, etc., riches en vitamines et minéraux, sont réputées pour leurs qualités nutritionnelles. Devenues populaires ces dernières années en restauration,les graines germées, à l’origine de l’épidémie de diarrhées mortelles qui a fait 30 morts en Europe, sont aussi connues comme sources d’infections alimentaires. Entre 1973 et 2005, le ministère canadien de la Santé a recensé «au moins 37 éclosions de maladies» liées aux graines et haricots germés dans le monde. Dans la plupart des cas, les maladies étaient causées par des bactéries Escherichia coli (E. coli) ou des salmonelles. En 1996, au Japon, des graines de radis germées ont été incriminées dans la contamination de plusieurs milliers de personnes par la bactérie E. coli O157:H7.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *