Baisse de 8,4% de la mortalité maternelle et infantile

Baisse de 8,4% de la mortalité maternelle et infantile

Le taux de mortalité maternelle et infantile dans les établissements de santé publique a baissé de 8,4% durant la première moitié de l’année en cours, a indiqué, mercredi à Rabat, la ministre de la Santé, Yasmina Baddou. Ce taux est encourageant d’autant plus que ce résultat coïncide avec le début de la mise en œuvre du plan d’action du ministère visant la réduction des mortalités maternelles à l’accouchement dans le cadre du programme «Maternité sans risque», a souligné la ministre en réponse à une question orale du groupe de l’Alliance des forces progressistes et démocratiques à la Chambre des représentants. De nombreuses mesures inscrites au plan d’action du ministère ont été mises en œuvre durant cette année, permettant ainsi une amélioration sensible des indicateurs des consultations médicales avant l’accouchement (15%), des accouchements sous surveillance (6%) et des césariennes (13%), a expliqué Mme Baddou. Elle a passé en revue ces mesures qui consistent en la gratuité de l’accouchement naturel ou par césarienne et d’évacuation des cas urgents des maisons d’accouchement rurales à l’hôpital, en plus de l’équipement des maisons d’accouchement des besoins nécessaires (matériel et ressources humaines). Les réalisations portent également sur la mise en service de sept nouvelles unités d’accouchement et la rénovation de 66 centres de santé et d’une unité d’accouchement dans 41 provinces, en plus de l’acquisition de 202  appareils d’échographie, du matériel d’analyse médicale et de 109 ambulances équipées.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *