Baisse des prix des médicaments: Louardi publie une nouvelle liste

Baisse des prix des médicaments: Louardi publie une nouvelle liste

La baisse des prix des médicaments se poursuit. Le ministère de la santé vient de publier dans le dernier Bulletin officiel (N° 6396 du 17 septembre 2015) une nouvelle liste de princeps et de génériques dont les prix ont baissé. Le ministère de tutelle a également introduit de nouveaux médicaments.

Cette baisse concerne particulièrement les médicaments utilisés dans le traitement contre le cancer, le diabète, l’hypertension artérielle, le cholestérol, l’épilepsie…. Parmi ces médicaments, Tahor 10 mg comprimé, boîte de 14, qui est un hypolipidémiant utilisé pour abaisser les taux de cholestérol dans le sang, est proposé à 49 DH au lieu de 82,70 DH (prix public de vente avant révision). Son prix hospitalier a été fixé à 30,60 DH contre 51,70 DH auparavant.

En consultant les prix des anticoagulants oraux, on constate que la baisse est peu significative. Prenons par exemple Xarelto 10 mg comprimé boîte de 10 dont le prix est passé de 402 DH à 376 DH, soit seulement 26 DH de moins. Quant au prix hospitalier, celui-ci est passé de 266 DH à 250 DH. Il en va de même  pour la boîte de 5 dont le prix a baissé de 14 DH. Pour ce qui est des antidiabétiques, Onglyza 2,5 mg comprimé boîte de 30 est vendu à 267 DH et son prix hospitalier à 166,90 DH. Au niveau des antiépileptiques, le médicament Vimpat 100 mg comprimé boîte de 56 est vendu à  1.231 DH alors que son prix hospitalier est de 934 DH. Pour la solution, pour perfusion boîte de 5 flacons de 20 ml, le patient devra désormais débourser  1.712 DH.  

S’agissant des génériques, le flacon  l’Amoxicilline de 60 ml est vendu à 25 DH alors que son prix hospitalier est de 15,50 DH. Dans les médicaments contre le cancer,  le PPV de Topotecan 4mg/ 4ml solution à diluer pour perfusion boîte de 5 flacons de 5 ml a été fixé à 3.905 DH.  
Rappelons que le ministère de tutelle avait procédé à  une première baisse de près de 1.578 médicaments en 2014. La baisse effective avait eu lieu le 9 juin, soit 60 jours après la publication dans le BO.

Ces médicaments  représentent 30% de l’ensemble des médicaments commercialisés au Maroc et qui couvrent quasiment toutes les classes thérapeutiques. Les pourcentages de baisse des prix atteignent pour 656 produits, 20 à 80% de leurs anciens prix. Les médicaments qui ont connu les plus fortes baisses concernent les maladies chroniques.

Notons à ce sujet que les médicaments indiqués pour le traitement des maladies cardio-vasculaires ont vu leur prix baisser de 50 à 78%. Pour les médicaments antinéoplasiques, utilisés dans le traitement de certains cancers,  les baisses ont atteint 50 à 72% de leurs anciens prix. Les prix des médicaments hospitaliers utilisés exclusivement en milieu hospitalier, ont également été révisés à la baisse, atteignant pour certains produits jusqu’à 70%.

Par la suite,  le ministère de la santé avait décidé au début de l’année 2015 de  baisser les prix de 98 médicaments. Il s’agit particulièrement des médicaments utilisés dans le traitement des maladies chroniques, notamment les maladies cardio-vasculaires, le diabète, l’asthme, certaines maladies neurologiques , cancers, des affections de l’appareil digestif…

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *