Belgique : le corps d’un jeune marocain repêché dans un fleuve


"Il avait disparu il y a dix jours après une dispute que sa famille qualifie de raciste devant une discothèque", écrit le quotidien "le Soir". Le centre ville d’Anvers avait été, jeudi, le théâtre d’un autre crime que les médias belges ont qualifié de raciste.

Deux personnes avaient été tuées et une grièvement blessée par un tireur fou. Les victimes décédées sont une fillette de deux ans et une fille d’origine africaine qui la gardait. Selon la police, le coupable de nationalité belge, est connu pour ses sympathies d’extrême droite.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *