Benabdallah : personne ne peut intervenir pour orienter les médias audiovisuels publics

"Aujourd’hui, il n’y a guère de place à la politique des instructions", a dit M.Benabdallah en réponse à une question orale à la Chambre des  Représentants. Au cours de cette séance, les membres du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD) ont porté des brassards et brandit des banderoles en signe de protestation contre ce qu’ils ont qualifié "une exclusion de leur point de vue" lors de la couverture par la première chaîne de télévision nationale (TVM) des travaux de la plénière de jeudi dernier de la Chambre des Représentants. M.Benabdallah a souligné que son département, qui n’assume aucune responsabilité concernant ce qu’il a considéré une "faute professionnelle" commise lors de cette couverture, diligentera une enquête pour connaître les causes de cette erreur. Le groupe parlementaire du PJD à la Chambre des Représentants avait dénoncé  la non diffusion de son point de vue sur le projet de loi relatif aux droits  d’auteur et droits voisins lors du reportage de la TVM sur les travaux de  ladite plénière.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *