Benaissa : Une réforme de l’ONU contre la division

Dans une allocution, prononcée lundi soir lors de la réunion ministérielle extraordinaire du Mouvement des Non-Alignés, tenue en marge des travaux du 2ème Sommet sud du G77 plus la Chine, M. Benaissa a formé le voeu de voir cette réforme jouir du consensus le plus large à travers l’adhésion à tous ses aspects, notant que le succès d’une telle entreprise sera à ce prix et "nous ne devrions épargner aucun effort en vue d’atteindre cet objectif".
Comme tout processus nécessitant temps et réflexion, a fait remarquer le ministre, il s’agit d’amorcer cette réforme en privilégiant les domaines de convergence. Enclenchée sur une bonne base, cette réforme saura mûrir et avoir l’effet d’entraînement souhaité sur l’ensemble du processus, a-t-il dit.
Le Maroc a toujours appuyé le processus de réforme des Nations Unies, a ajouté M. Benaissa, rappelant le discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI devant l’Assemblée générale des Nations Unies, dans lequel le Souverain a réitéré sa conviction que "l’Organisation des Nations Unies, qui a contribué au règlement de nombreuses crises, est parfaitement capable d’assurer une gestion pacifique et civilisée de la situation internationale, en dynamisant le système existant. Encore faut-il, pour y parvenir, redonner de la vigueur au processus de réforme et de revitalisation de l’ONU et de ses organes, y compris le Conseil de sécurité, et leur assurer les moyens d’action adaptés aux nouveaux repères géopolitiques du 21è siècle".
Les documents de base sur la réforme dont le "rapport sur les menaces, les défis et le changement"  et le rapport Sachs sur les Objectifs du Millénaire pour le développement convergent sur la globalité des menaces et des défis auxquels la communauté doit faire face de manière collective, a ajouté M. Benaissa.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *