Benaïssa veut réactiver le processus de paix au Moyen-Orient

Dans une allocution prononcée à l’ouverture mardi, au Caire, de la 122ème session du conseil de la Ligue arabe, tenue au niveau des ministres des Affaires étrangères, M. Benaïssa a exprimé la préoccupation des Etats arabes face à l’escalade de la violence israélienne en Palestine ainsi que leur solidarité avec le peuple palestinien pour qu’il réalise ses aspirations légitimes à l’instauration de son Etat indépendant ayant Al Qods comme capitale.
Il a à cet égard souligné qu’une paix juste et globale dans la région est tributaire de l’application des résolutions internationales et du retrait israélien de tous les territoires arabes occupés jusqu’au 4 juin 1967.
Le ministre a également exprimé la grande préoccupation du monde arabe face à la situation en Irak et fait part du soutien arabe au gouvernement irakien provisoire, afin que le peuple irakien puisse jouir de la paix et de la stabilité et surmonte cette épreuve difficile, mettant l’accent sur la nécessité de renforcer la contribution arabe en vue de la reconstruction de l’Irak et de l’édification de ses institutions.
Par ailleurs, M. Benaïssa a rappelé la position arabe unifiée à l’égard de la situation au Darfour (Soudan), qu’illustre la décision du Conseil de la Ligue, lors de sa dernière réunion extraordinaire, appelant à la nécessité de renforcer les démarches visant à aider le Soudan à rétablir la stabilité politique et sociale dans cette région et de faire parvenir d’urgence l’assistance nécessaire à la population du Darfour, dans le but de contenir les causes de la crise et de normaliser la situation humanitaire dans cette région.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *