Berraoui : Tous contre le terrorisme

Berraoui : Tous contre le terrorisme

ALM : Où en est votre appel pour observer une minute de silence à la mémoire des victimes des attaques terroristes de Casablanca ?
Jamal Berraoui : la société a bien réagi à l’appel de notre organisation. Une semaine après son lancement, nous avons réussi à mobiliser les médias aussi bien de presse écrite que de l’audiovisuel qui ont décidé de soutenir massivement cette opération symbolique.
Avez-vous reçu d’autres contacts?
Nous avons été contactés par les présidents de deux municipalités de Casablanca, Sidi Moumen (circonscription dont sont issus la majorité des Kamikazes du 16 mai ) et Lissasfa. Ces deux communes se sont engagées à distribuer chacune 3.000 bannières aux couleurs nationales aux écoliers de la ville. Nous sommes en train d’approcher d’autres municipalités pour les amener à s’inscrire dans cette démarche.Par ailleurs, plusieurs chefs d’entreprise ont décidé de participer à l’opération en offrant des drapeaux à leurs employés et en les mobilisant autour de cette initiative. Nous avons aussi demandé à la CGEM de lancer à ses membres un appel dans ce sens.
Et la société civile ?
Notre organisation a sensibilisé 22 associations à caractère national et de quartiers dont nous avons obtenu le soutien au rendez-vous du 16 mai. D’autres ont donné leur accord de principe en attendant l’accord de leurs instances dirigeantes. Quant aux partis politiques, nous attendons toujours leur réaction officielle à ce sujet, même si les échos sont favorables de ce côté-là.
Comptez-vous associer des mouvements islamistes, comme le PJD et AL Adl Wal Ihssane à votre initiative ?
Le drapeau national appartient à tous les Marocains. L’ensemble des forces vives de la nation, simples citoyens ou organisations, qui sont contre le terrorisme, ont leur place dans ce combat symbolique. Dès lors, je ne vois pas qui pourrait s’opposer à la participation du PJD.
Et Al Adl Wal Ihssane ?
S’elle le souhaite. Cependant, il convient de souligner que nous nous cherchons aucune instrumentalisation de quelque type que ce soit de la «journée des couleurs nationales». Chacun a sa sensibilité idéologique et politique mais ce n’est pas autour du drapeau national que nous allons étaler nos divergences.
Cela dit, notre organisation a l’intention d’organiser des débats en vue d’évaluer les divergences des uns et des autres. La journée drapeau national n’a qu’un seul objectif : dire au monde entier que le peuple marocain est contre le terrorisme et qu’il est fier d’appartenir à une nation de paix et de tolérance.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *