Bidouane au chevet des enfants cancéreux

La championne du monde Nezha Bidouane démontre chaque jour son implication dans les problèmes de son pays. A cet égard, elle a signé, samedi matin à Rabat, une convention avec l’Asociation «L’avenir» regroupant les parents et les amis des enfants atteints de cancer dont la présidence d’honneur est assurée par la Princesse Lalla Meryem. Cette convention a été signée en présence du ministre de la Santé, Thami Khyari, par la présidente de l’association, le professeur Fouzia Msefer Alaoui et Nezha Bidouane pour une période illimitée. Aux termes de la convention, Nezha Bodouane mettra ses services d’athlète marocaine la plus titrée et son image de marque à la disposition de l’association, et ce, dans toute action visant la collecte de dons et l’organisation de campagnes de sensibilisation de la société sur la gravité de cette maladie. Les deux parties contractantes s’engagent aussi à conjuguer leurs efforts pour intensifier, optimiser et développer diverses actions et projets au profit des enfants atteints de cancer au Maroc. Dans une allocution prononcée à l’occasion, le ministre de la Santé a souligné l’intérêt que porte son département à l’action associative de manière générale, notant que les initiatives caritatives et humanitaires de l’Association «L’avenir» illustrent parfaitement les valeurs de la solidarité nationale, telles qu’inspirées de la philosophie de S.M le Roi Mohammed VI. Il a également mis en exergue les efforts déployés par le ministère de la Santé dans la lutte contre le cancer, qui constitue la 3ème cause de mortalité au Maroc, précisant que son département a mis en oeuvre un programme d’édification d’un réseau de centres d’oncologie à travers le Royaume pour renforcer les capacités de prise en charge des malades. C’est ainsi que S.M le Roi a procédé à la pose de la première pierre pour la construction d’un centre à Agadir, a-t-il dit, notamment que d’autres centres sont prévus à Marrakech, Fès, Oujda et Tanger. Il a également souligné les efforts accomplis par les services extérieurs du ministère pour créer des services d’oncologie au sein de certains hôpitaux à l’instar de Meknès. Thami Khyari a annoncé aussi qu’un centre anti-douleur sera créé au sein de l’Institut national d’oncologie à Rabat, soulignant la volonté du ministère de renforcer le programme de prévention en la matière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *