Bientôt une clinique à vocation internationale à Dakhla

Bientôt une clinique à vocation internationale à Dakhla

La région de Dakhla-Oued Eddahab sollicite que ce projet soit attribué à une structure spécialisée détenant une expérience professionnelle suffisante, capable de proposer un mode de gestion fiable et efficace et qui garantit une meilleure performance du service sanitaire.

Le Conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab a lancé récemment un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour la réalisation d’une clinique internationale dans la ville de Dakhla dans le cadre d’un partenariat public-privé.

Le Conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab penche sur  l’amélioration de la qualité du service sanitaire au niveau de la région. Ce dernier vient de lancer un AMI en vue d’identifier et de choisir des candidats professionnels qui l’accompagnent dans la réalisation et la gestion d’une clinique internationale à Dakhla selon les règles du professionnalisme tout en préservant l’intérêt général. D’après cet AMI, le Maroc dispose d’un lit pour 1.000 habitants et un médecin pour 12.000 personnes. Des carences signalées ne peuvent être dépassées que par la conjugaison des efforts du public et du privé. Les nouveaux textes  des lois 34-09 relative au système de santé et à l’offre de soin et 131-13 relative à l’exercice de la médecine  instaurent de nouveaux concepts pour combler le déficit national en matière de cliniques et de santé de proximité. Parmi eux, la notion des cliniques et des établissements assimilés. Alors que la loi sur la régionalisation n° 111-14 vient de mettre les fondements de la participation des régions dans l’effort sanitaire national, et ouvre l’accès au partenariat entre les régions et le secteur privé ainsi qu’aux ONG en matière des infrastructures sanitaires.

Dans ce sens, la région de Dakhla-Oued Eddahab sollicite que ce projet soit attribué à une structure spécialisée détenant une expérience professionnelle suffisante, capable de proposer un mode de gestion fiable et efficace et qui garantit une meilleure performance du service sanitaire. L’amélioration des services de soins au niveau de la région de Dakhla-Oued Eddahab est tributaire de la qualité des services médicaux offerts. Ainsi la création d’une nouvelle structure va aider  certainement à renforcer l’offre médicale. Le projet devra remplir des critères de qualité précis tels que la qualité de l’organisation, les procédures, les équipements et la technologie et encore des compétences adéquates.

La même source ajoute que  l’adjudicataire du marché devra  investir dans les meilleures technologies sanitaires, chirurgicales et médicales. Le choix de la gamme de prestations thérapeutiques répondant aux besoins et aux normes de confort et d’accueil qui le placeront dans le cercle des meilleurs établissements hospitaliers du Maroc.

Construite sur un terrain de 2 ha situé au nord de la ville et propriété de la région, il est prévu qu’elle soit dotée d’une pharmacie interne, de laboratoire d’analyses d’urgence et d’une banque de sang.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *