Bilan dramatique de l’immigration clandestine

Bilan dramatique de l’immigration clandestine

Un nouveau drame de l’immigration clandestine a fait au moins 21 morts et plus de 200 disparus dans le naufrage au large de la Libye d’une embarcation de fortune en route pour l’Europe, a annoncé, mardi, l’Organisation internationale des migrations (OIM). «Une embarcation transportant 257 immigrés a coulé dimanche au large de la Libye. Vingt-trois personnes ont été sauvées et 21 corps ont été repêchés», a indiqué mardi à l’AFP le chef de mission de l’OIM à Tripoli, Laurence Hart. Il a ajouté que les gardes-côtes libyens ont perdu la trace de deux autres embarcations, mais on ne sait pas encore s’il s’agit de bateaux de pêche ou s’ils transportaient des immigrés.
Dans un communiqué publié à Genève, l’OIM a affirmé avoir proposé son aide au gouvernement libyen pour fournir une assistance durable aux rescapés.Selon le ministère libyen de l’Intérieur, l’embarcation naufragée transportait des migrants d’origine arabe et africaine.
M. Hart a fait état par ailleurs de départs massifs d’immigrants depuis les côtes libyennes, durant les trois derniers jours, notant une grande pression sur la Libye engendrée par l’arrivée de milliers de candidats au départ sur son territoire. «C’est le début de la saison du trafic d’émigration clandestine», a souligné de son côté à Genève Ron Redmond, porte-parole du Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR). Profitant d’une météo favorable, des centaines d’immigrants s’entassent dans des embarcations de fortune pour tenter la périlleuse traversée depuis les côtes libyennes vers Malte ou vers l’île italienne de Lampedusa, au large de la Sicile. Plusieurs centaines d’entre eux y laissent leur vie chaque année. «Ces naufrages illustrent à nouveau à quels dangers s’exposent les personnes dans les flux migratoires qui mélangent migrants et réfugiés, en Méditerranée et ailleurs, faisant des milliers de morts chaque année», a souligné M. Redmond devant la presse. Plus de 350 clandestins dont l’embarcation était en difficulté au large des côtes libyennes, ont été sauvés lundi par les garde-côtes libyens, selon l’OIM.
Par ailleurs, deux embarcations sont arrivées cette semaine sur les côtes italiennes, transportant chacune plus de 200 personnes, selon le HCR qui précise qu’en 2008, 36.000 personnes sont arrivées par mer en Italie depuis l’Afrique du nord, dont 75% demandeurs d’asile.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *