Biographie de cheikh Abdelaziz Rabbani, gouverneur attaché à l’administration centrale au ministère de l’intérieur

M. Mohamed Abdelkader Cheikh Abdelaziz Rabbani, qui a regagné récemment la mère patrie en réponse à l’appel royal "la patrie est clémente et miséricordieuse", a occupé plusieurs responsabilités au sein de la fantomatique "RASD" dans les camps de Tindouf, notamment "ministre de la Justice et des Affaires religieuses" entre 1986 et 1988 et entre 1995 et 1998.
En 2000, il a occupé le poste de "Secrétaire général" au soi-disant "ministère de l’Intérieur", responsable de "la communauté du polisario" en Mauritanie entre 1985 et 1999. En octobre 2003, il a été nommé "ministre délégué auprès du premier ministre" de la fantomatique "RASD", chargé de "la direction nationale du contrôle et d’inspection", poste qu’il a occupé jusqu’à son retour à la mère patrie.
M. Mohamed Abdelkader Cheikh Abdelaziz Rabbani, issu d’une illustre famille sahraouie, est le fils de feu Abdelaziz Rabbani, ancien Magistrat à Dakhla jouissant d’un grand respect de la part des habitants des provinces du Sud. Il est le frère du grand poète, feu Mohamed Abderrahmane Rabbani, auteur de plusieurs oeuvres sur la marocanité du Sahara et les liens d’allégeance entre les habitants des provinces du Sud et les Souverains Alaouites.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *