BMCE Bank : Hausse de 14,1% du total bilan groupe à fin juin

BMCE Bank : Hausse de 14,1% du total bilan groupe à fin juin

Malgré la complexité de la situation financière mondiale, la BMCE Bank continue d’afficher des résultats appréciables et confirme davantage sa dimension continentale. L’une des principales réalisations du groupe à fin juin 2011 est l’amélioration de la participation de la BMCE dans le Groupe Bank of Africa (BOA). Cette contribution s’est appréciée de 12,5% pour atteindre au premier semestre les 57,18%. Cette marge continue de s’élargir, puisque à fin juillet 2011 la participation de la BMCE au Groupe  BOA s’est située à 59,39%. Pour la même période, les indicateurs financiers ont marqué dans leur ensemble une hausse. Le total bilan groupe a progressé de 14,1% pour atteindre un total de 196 milliards de dirhams. Dans la même lignée, les agrégats financiers ont marqué des hausses sensibles. Ainsi, le résultat net du groupe a timidement grimpé de 0,2%, fixant ainsi la stabilité de son niveau à un volume de 517 millions de dirhams à fin juin 2011. «L’évolution du résultat net part du groupe a été bridée par un effort significatif de provisionnement de plus de 500 millions de dirhams», a précisé Brahim Benjelloun-Touimi, directeur général délégué auprès de la présidence du Groupe BMCE Bank, lors d’une conférence tenue, mardi 27 septembre, à Casablanca pour l’annonce des résultats semestriels du groupe. Et d’ajouter: «L’évolution contrariée du résultat net part du groupe est également imputable à la baisse des activités de la filière «banque d’affaires au Maroc» plus précisément l’intermédiation boursière». Selon M. Benjelloun-Touimi, la part des activités Maroc en glissement annuel s’est élevée à 86%. Par contre, les activités à l’étranger ont marqué un recul de 7%, au moment où l’Europe signe, pour la première fois depuis quatre ans, une contribution positive au résultat net part du groupe de la BMCE. Par ailleurs, le résultat brut d’exploitation s’est établi à 1,63 milliard de dirhams, soit une hausse de 5,5%. Le PNB s’est accru, quant à lui, de 8,1% pour un total de 4 milliards de dirhams contre 3,7 milliards de dirhams au premier semestre 2010. Le coût du risque a par ailleurs augmenté de 61% pour s’établir à 506 millions de dirhams à fin juin 2011. Notons que la BMCE Bank s’engage actuellement à la mise en œuvre d’un programme visant le renforcement de l’efficacité commerciale et opérationnelle. Ce dispositif se traduirait par une plus grande productivité au sein de la banque et une meilleure rentabilité pour les actionnaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *