Boeing s’allie à Injaz Al-Maghrib: Pas question d’exclure les jeunes

Boeing s’allie à Injaz Al-Maghrib: Pas question d’exclure les jeunes

Cette tranche a beaucoup à offrir à condition que l’on réitère sa confiance en elle. Elle peut, en effet, être le premier accompagnateur et moteur aussi de la dynamique du Royaume.Injaz Al-Maghrib semble l’avoir compris et a ainsi lancé son programme «Business Leaders». Ce dernier a accueilli le 16 mars dernier Bernard J. Dunn, président de Boeing pour la Turquie et l’Afrique du Nord. Quelle en était la raison?

Éduquer par l’exemple. En voici la raison. Comme nous l’explique Mohamed Abbad El Andaloussi, président d’Injaz Al-Maghrib, «le Maroc regorge de compétences, elles ont juste besoin d’être orientées, avoir des modèles et savoir que l’on peut réussir parce que d’autres l’ont fait». Pour ce faire, ladite association accueille périodiquement des personnalités de renom qui viennent partager leurs histoires, succès, accomplissements ou regrets devant de jeunes étudiants. Pour ce mois-ci, cette initiative a fait escale à l’Ecole nationale supérieure d’électricité et de mécanique (ENSEM) où le président de Boeing pour la Turquie et l’Afrique du Nord s’est prêté à un exercice de narration devant plus de 100 étudiants. «Depuis ma jeunesse, alors que mon frère collectionnait les posters, je collectionnais les cartes. J’ai ensuite passé plus de 40 ans de ma carrière à servir l’armée américaine. Je me connaissais, je savais ce que je voulais et je ne craignais pas le changement et ses risques. Ce seraient les trois conseils que j’ai à vous donner», dit-il en s’adressant aux leaders potentiels de demain.

Cet évènement était l’occasion aussi d’annoncer officiellement un partenariat entre Boeing et Injaz Al-Maghrib qui, soulignons-le, est une association marocaine membre de Junior Achievement Wordwide, leader mondial en matière d’éducation à l’entrepreneuriat. Via ce partenariat, les deux entités s’engagent à promouvoir l’innovation et l’esprit d’entreprise parmi les étudiants marocains

«Nous sommes fiers de contribuer à révéler le potentiel des étudiants marocains pour former les leaders de demain. L’objectif d’Injaz Al-Maghrib est complètement aligné avec notre conviction que la jeunesse est la clé du développement de toute société, et les jeunes marocains ont un talent exceptionnel», a déclaré Bernard J. Dunn.  Il est à préciser que Boeing et Injaz Al-Maghrib s’allient dans le cadre d’un programme dénommé «Innovation Camp». Lequel programme teste les compétences des jeunes étudiants. Contrairement à d’autres projets, Innovation Camp met les étudiants devant des situations réelles et les défie de développer des solutions innovantes pour des cas existants du monde de l’entreprise.

«En finançant le lancement du programme Innovation Camp, Boeing est maintenant un membre actif de notre association», a fait savoir Mohamed Abbad El Andaloussi. En effet, cette initiative  sera soutenue financièrement par Boeing et s’adressera aux étudiants des universités publiques marocaines. Au total, Innovation Camp bénéficiera à environ 1.500 étudiants. Seul bémol, ce programme sera délimité à l’axe Casablanca-Rabat-El Jadida.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *