Boujdour : Mission accomplie pour l INDH

Boujdour : Mission accomplie pour l INDH

Le nombre de projets programmés depuis le lancement de l’INDH dans la province de Boujdour jusqu’à fin 2013 s’élève à 270 projets qui ont nécessité une enveloppe budgétaire estimée à 97 millions de dirhams avec une participation de l’INDH à hauteur de 72 MDH.

Selon un rapport de la division de l’Action sociale de la province de Boudjour, dans le cadre du programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain, 53 projets nécessitant un budget de 32 millions de dirhams ont été réalisés durant la période 2005-2013 au niveau de la province de Boujdour.
L’INDH est intervenue à hauteur de 28 millions de dirhams dans le financement de ces projets qui s’inscrivent dans le cadre du soutien à la politique de proximité à travers la réalisation de projets économiques, sociaux et culturels au profit des habitants des quartiers Essalam-Moulay Rachid, Allal Ben Abdellah et El-Wahda.

Pour ce qui est du programme transversal, un total de 180 projets et actions, nécessitant un investissement global de 43 millions de DH, sont réalisés ou en cours de réalisation durant la période 2005-2013. La contribution du Fonds de l’INDH à la mise en œuvre de ces projets s’élève à 25 millions de DH. Les activités génératrices de revenus (AGR) occupent la première place dans la hiérarchie de ces projets (77 AGR), les actions de l’animation socioculturelle et sportive (62 actions) puis les projets d’équipement et infrastructures de base (30 projets) et enfin les actions de renforcement des capacités et la bonne gouvernance (11 actions). Pour ce qui est du programme de lutte contre la précarité durant 2005-2013 à la province de Boujdour, 37 projets ont été réalisés nécessitant un montant global de 22 MDH dont 20 MDH est une contribution de l’INDH.

Tous les projets réalisés dans le cadre de l’INDH sont le fruit de partenariat et de synergie avec les différents acteurs de développement local et d’une convergence dans les actions territoriales.  L’analyse par secteur du bilan de l’INDH à Boujdour durant 2005-2013 montre que les projets réalisés mettent en exergue la prédominance du secteur agricole avec 20%, suivi de celui de l’infrastructure (13%), la santé (12%), sport et jeunesse (11%), développement local (7%), éducation (6%), commerce et industrie (6%), culture (6%), entraide nationale (6%), formation et renforcement des capacité (5%), artisanat (5%) et enfin la pêche (4%).

Aussi, les projet réalisés ont touchés les différents axes d’intervention ciblés par l’INDH, ce qui s’est traduit dans les faits par le constat d’une forte redynamisation de la vie socio-économique provinciale et par l’adhésion sans précédente des citoyens, de la femme, des jeunes et des différentes composantes de la société civile.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *