Bourses d étude : 31.000 bénéficiaires de plus

Bourses d étude  : 31.000 bénéficiaires de plus

Le ministre de l’enseignement supérieur a révisé à la hausse les bourses d’étude. Pour cette année, 216.000 bourses ont été octroyées aux étudiants contre 185.000 l’année précédente,  soit 31.000 bourses de plus. C’est ce qu’à déclaré le ministre Lahcen Daoudi mardi 14 mai au Parlement.

Il a été aussi procédé  à une revalorisation des bourses d’étude avec un budget qui est passé de 700 millions de dirhams en 2012 à 1,2 milliard DH en 2013. Malgré une conjoncture difficile, le ministre explique que cette augmentation  était nécessaire vu le nombre croissant des étudiants qui optent pour les universités.

Parmi les autres directives importantes, il faut noter que le département de  l’enseignement supérieur entend mettre fin à la discrimination qui a régné pendant des décennies. Les  bourses sont désormais octroyées selon des critères bien définis en tenant compte des conditions sociales, le mérite et l’encouragement des spécialités prioritaires.

Ces bourses  sont classées en trois catégories. Le montant de la bourse dite de première échelle  a été fixé à 6.334 DH par an. Elle concerne la préparation d’une licence d’études fondamentales, une licence professionnelle, un diplôme de docteur en médecine, en pharmacie et en médecine dentaire, un diplôme d’ingénieur d’Etat, ainsi que les certificats de 1er et 2e cycles délivrés par les établissements universitaires et les établissements d’enseignement supérieur ne relevant pas des universités. Quant à la bourse de 2e échelle, son montant est de 7.334 DH par an.

Elle englobe la préparation d’un master, d’un master spécialisé ou des diplômes de spécialisation en médecine, en pharmacie, en biologie ou en médecine dentaire. Quant à la dernière (3e échelle), elle est de 12.154 DH par an. 

Cette bourse est consacrée aux étudiants qui préparent leur doctorat. Par ailleurs, le ministre de l’enseignement supérieur a précisé que son département a donné une suite favorable à 85.000 demandes de bourses d’étude sur un total de 107.000, soit un taux de satisfaction de 80%. Cela dit, M. Daoudi  a fait remarquer que   «dans certains cas les bourses sont accordées à des personnes qui ne les méritent pas».  

S’agissant des cités universitaires, le ministère procédera  à une augmentation du nombre de lits dès la prochaine rentrée universitaire. Leur nombre passera de 37.000  à 54.000.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *