Bourses d’étude : Plus de 381.000 bénéficiaires en 2018-2019

Bourses d’étude : Plus de 381.000 bénéficiaires en 2018-2019

Un budget de 1,8 milliard DH a été alloué

Le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a révisé à la hausse les bourses d’étude. Pour la rentrée universitaire 2018-2019, un total de 381.783 bourses d’étude seront octroyées aux étudiants contre 364.500 au titre de l’année universitaire 2017-2018, ce qui représente 17.283 bourses de plus. A noter qu’en 2016-2017, le nombre de boursiers s’était chiffré à 340.000. Le ministre Said Amzazi qui s’exprimait lundi au Parlement a signalé que parmi les 381.783 bourses figurent 162.283 nouvelles bourses pour les trois filières.

Il faut aussi relever que 147.845 nouveaux bacheliers sont titulaires de bourses, soit un taux de couverture de 73% à l’échelle nationale. A ce sujet, le ministre a précisé que ce taux s’élève à 80% dans 19 provinces ne disposant pas d’établissements et de cités universitaires, alors qu’il a atteint les 100% dans 14 provinces, à savoir les provinces du Sud, Jerada et Figuig. On notera également une amélioration du budget alloué aux bourses d’étude. Celui-ci est passé de 718 millions de dirhams à 1, 8 milliard DH entre 2012 et 2018, soit une progression de 150,6%. Le ministère se penche actuellement sur la préparation d’un nouveau décret ciblant les étudiants issus de familles démunies et fondé sur des critères à caractère social, tout en faisant en sorte que le calendrier de l’année universitaire soit pris en compte dans le versement des bourses.

Ce nouveau décret permettra ainsi de faire bénéficier un grand nombre d’étudiants et garantir une transparence totale dans la gestion et l’octroi de ces bourses. Il tiendra également compte de nouvelles données relatives notamment au mérite social. Pour ce qui est du montant des bourses d’étude, celui-ci demeure inchangé. Pour le premier cycle, le montant annuel de la bourse est de 6.334 DH versé en trois tranches : 1.900,2 DH au 1er trimestre, 1900,2 DH au 2ème et 2.533,6 DH au troisième. Pour le deuxième cycle (Master), l’étudiant reçoit une bourse annuelle de 7334 DH dont 2.200,2 DH au 1er trimestre, 2.200,2 DH (2ème) et 2.933,6 DH (3ème). La bourse du cycle doctorat est de 12.154 DH par an pour une durée maximum ne dépassant pas 36 mois. Celle-ci est également versée en trois tranches, à savoir 3.038,5 DH pour chaque trimestre. Rappelons que les bourses de premier cycle se basent sur le mérite social (la situation matérielle des parents ou tuteurs).

Un quota est accordé à chaque province pour couvrir 80% des demandes de bourses de la province. La décision de mérite de la bourse est prise par les commissions provinciales d’attribution des bourses en se basant sur les revenus du père et de la mère du bachelier; revenus déclarés à l’administration fiscale, ainsi que des revenus non soumis à l’IGR en vertu des dispositions légales tels que les revenus agricoles… Les boursiers du deuxième cycle sont les étudiants inscrits en cycle de Master et qui ont déjà bénéficié d’une bourse au premier cycle.

Par ailleurs, le ministre a fait savoir que 55.800 étudiants bénéficient du logement, dont 59% de filles. Le nombre de cités universitaires a atteint 23, parmi elles deux nouvelles à Safi et Agadir, en plus de neuf internats et 31 résidences d’étudiants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *