Bruits étranges dans le ciel marocain: Quelles explications donner ?

Bruits étranges dans le ciel marocain: Quelles explications donner ?

Les rumeurs les plus folles ont circulé à propos d’étranges bruits qui «viennent du ciel», et qui auraient été entendus dans plusieurs villes marocaines de Casablanca, Tanger, Marrakech et Agadir. Contacté par Aujourd’hui Le Maroc, le service national de météorologie a avoué son incapacité à expliquer l’origine de ces bruits et préfère attendre une «position plus officielle» pour communiquer sur le sujet.

Depuis le début de semaine, ont circulé sur les réseaux sociaux les vidéos de ces bruits suscitant des interrogations de la population sur la nature de ces sons. Plusieurs journaux ont relayé l’information qui a attisé la curiosité des gens. Mais le plus curieux est sans doute le silence qui entoure ce fait qui défraie pourtant la chronique. Personne parmi les responsables ne s’est prononcé sur la nature de ces sons ou a essayé d’apporter des éléments d’explications, ce qui a jeté encore plus de mystère autour du phénomène.

Les faits

Sur Youtube, une vidéo amateur filmée dans la ville de Casablanca fait ressortir un bruit pour le moins étonnant et déroutant. Le bruit en question ressemblerait au son d’une «trompette», d’une «sirène de guerre ou de bateau», ou encore d’une «longue et douloureuse plainte sortie de la gueule d’un animal, ou de la bouche énorme d’un géant», s’expriment des citadins de Casablanca. Des habitants de Rabat, Salé et même Agadir disent avoir entendu le même son à quelques heures d’intervalle : «Le bruit est long, triste, lugubre et saccadé, il s’échelonne sur plusieurs notes musicales différentes et augmente parfois de volume jusqu’à devenir presque assourdissant avant de diminuer à nouveau. Il est à la fois lointain et proche». Un petit tour sur la Toile démontre que le Maroc n’est pas le seul pays où ce phénomène semble avoir eu lieu. Ces bruits étranges ont été entendus partout dans le monde : en Russie, aux États-Unis, au Canada, au Mexique, en Grande-Bretagne… Ces sons «apocalyptiques» de trompettes tonnent, provenant de nulle part. Ils se réverbèrent dans le ciel. Le son pousse les gens à courir pour se saisir de leurs caméras, scrutant l’horizon en cherchant des explications. Dans le monde, ces bruits ont commencé à se multiplier depuis 2011. Ils semblent avoir lieu le plus souvent en janvier et durant les fêtes religieuses.
On pourrait penser que le bruit de Casablanca (s’il a eu lieu) est intervenu quelque temps après deux fêtes religieuses : Aid Al Mawlid (qui équivaut à la naissance du Prophète Sidna Mohammed pour les musulmans) et la fête de Noël (qui commémore la naissance de Jésus pour les chrétiens). Ce qui est donc de nature à enflammer l’imaginaire collectif.

Théorie du complot, extraterrestres, apocalypse… Les explications fantaisistes

Beaucoup de théories conspirationnistes évoquent un immense complot dirigé contre l’humanité entière pour la mettre à feu et à sang. Les bruits seraient une des étapes du stratagème monté de toutes pièces pour parachever à grande échelle un plan machiavélique imaginé par les «maîtres du monde» pour asservir le monde. D’autres théories, plus religieuses, croient que les bruits sont en réalité les trompettes des anges de Dieu qui signent le glas de notre civilisation et l’imminence de l’apocalypse et de la fin du monde.  Il serait alors grand temps de se recueillir et de revenir vers Dieu pour tenter de sauver son âme des flammes de l’enfer. Des explications encore plus fantaisistes évoquent l’arrivée très proche des extraterrestres sur terre. Les bruits seraient une sorte de signal pour annoncer l’invasion extraterrestre, au même titre que les fameux «cercles de culture», tracés dans les champs de blé.

Les explications plus «rationnelles»

Les explications scientifiques restent très divisées quant à la nature de ces sons et ce qui les provoque. Certaines évoquent des tremblements de terre mineurs, le déplacement des plaques tectoniques ou du noyau de la terre, les éruptions solaires, les changements dans le noyau de la Terre ou encore les tempêtes magnétiques. Les plus sceptiques affirment que les sons ne sont qu’un canular. L’agence spatiale américaine NASA soutient l’hypothèse que ces bruits proviennent du fond de la Terre, plutôt que du ciel. Ainsi, la planète émettrait spontanément des ondes radio naturelles, qui créent ce son presque mélodique. Bien entendu, cela reste juste une théorie qui est non prouvée. Le mystère reste entier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *