Btissam élue élève surdouée 2005

Btissam élue élève surdouée 2005

Le rideau est tombé sur le Festival des élèves surdoués. Organisée par l’Association nationale pour le développement de l’enfant (ANDE), cette 4ème édition s’est achevée lundi dernier avec la remise des récompenses aux élèves les plus brillants. La jeune adolescente Btissam El Khamlichi du collège Ibn Khaldoun de Témara a remporté le premier prix du concours de cette manifestation. Ainsi, elle a été couronnée «Elève surdouée de l’année 2005» de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaër. Grace à cette distinction, elle bénéficiera d’une bourse lui permettant de s’initier à la langue anglaise durant une année dans un centre de langues. La collégienne ajoute ainsi un nouveau prix à son actif. En effet, Btissam a déjà participé à d’autres compétitions nationales. «En 2004, j’ai obtenu le 3ème prix du concours «Journal Scolaire», une compétition organisée par l’Association marocaine des enseignants de français et ses partenaires français, belges et canadiens dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la francophonie.», se félicite l’heureuse gagnante. Et d’ajouter : «J’ai également remporté le premier prix du concours culturel de la délégation Skhirat-Témara». Avide de romans d’aventure et passionnée de dessin, Btissam espère devenir architecte.
D’autres élèves se sont vu attribuer des prix lors de cet événement. Il s’agit entre autres de Hind Belkhdar du collège Khawarizmi de Rabat et de Ali Zeman du collège Fatéma-Zahra de la délégation Khémisset. Ils ont remporté respectivement les prix de l’élève surdoué dans le domaine de la poésie et de la peinture.
Côté matériel, «outre les lots de livres et d’encyclopédies, les élus bénéficieront de bourses qui leur permettront de suivre des cours de langue ou d’informatique durant une année. Pour les années prochaines, des bourses de 12 millions de centimes seront accordées aux élèves les plus brillants et qui ont décroché leur Bac. Cette bourse de 3 millions par an leur permettra de poursuivre leurs études supérieures.», indique Aïcha Beyuki, présidente de l’ANDE, initiatrice de cet événement.
Rappelons que cette nouvelle édition du festival a connu la participation de quatre délégations du ministère de l’Education nationale, à savoir celles de Rabat, Salé, Skhirat-Témara et Khémisset. La première édition a été ouverte uniquement aux élèves d’une seule délégation (Rabat).
Pas moins de 124 élèves ont été sélectionnés parmi ceux de la troisième année secondaire collégiale qui ont obtenu les meilleures notes scolaires et ont été classés premier au niveau de leurs établissements. «Cette manifestation a pour objectif de récompenser les élèves brillants qui ont excellé dans leurs études et de les encourager à persévérer dans leur parcours scolaire avec la même ferveur et performance.», affirme Aïcha Beyuki. «Nous souhaitons élargir le nombre des délégations participantes. Notre ambition est de faire de ce festival un événement national auquel les élèves de toutes les délégations du Royaume prendront part. C’est un projet en perspective qui nécessite beaucoup d’efforts pour pouvoir le réaliser.» ajoute-t-elle. Les collégiens brillants des autres régions devront donc attendre quelques années avant de pouvoir rivaliser avec leurs concurrents rbatis.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *