Bureau Des Etudiants de l’EMSI

A chaque fois nous allons parler de l’une des expériences BDE, au sein d’une école. L’EMSI (école marocaine des sciences de l’ingénierie) est l’élue de cette semaine. Ses étudiants ont, comme d’autres, leur «Coin des étudiants», où fuir l’ambiance studieuse et le stress des études.
L’Ecole marocaine des sciences de l’ingénierie possède son Bureau des élèves, appelé «BDE» ou «Coin des étudiants», autour duquel gravitent une multitude de clubs et associations.
Le BDE est élu chaque début d’année, coordonne l’ensemble, assure les relations et gère le budget du bureau.
Le BDE organise aussi des sorties pour découvrir d’autres événements comme SiteExpo à la foire internationale de Casablanca.  Les activités parascolaires sont, également, présentes dans la vie des jeunes étudiants. Un aspect important de la vie estudiantine est l’opportunité de pratiquer des sports. Le BDE de l’EMSI organise chaque année un championnat inter-classes de football, basket-ball et volley-ball, etc.
Parmi les activités placées sous l’égide du BDE, il y a l’accueil des nouveaux étudiants, la coordination des activités, l’organisation de manifestations comme la journée d’intégration, les sorties, les soirées dansantes…
L’une des choses les plus importantes, la création d’une association des anciens lauréats de l’EMSI qui entre dans le cadre de garder le contact avec l’école ainsi que de conseiller et aider les anciens et les futurs lauréats.
Le BDE de l’EMSI est bien organisé, à chacun sa mission précise qu’il se doit mener à terme. Les étudiants jouissent de tous les moyens pour organiser leurs activités parascolaires.
La création d’un BDE dans les établissements scolaires revient au début des années 90. A l’époque, les écoles privées ont lancé l’idée pour apaiser le climat estudiantin en organisant des sorties et des soirées au sein de l’école.
Chose faite, les étudiants ont commencé à se plaindre du cadre global dont les activités parascolaires. Elles ne sortaient guère du contrôle de la direction. Les jeunes n’ont cessé de réclamer des activités propres à eux. Ainsi, des élus, un ou deux par classe, ont pris en charge la planification des activités. Ensuite, les bureaux sont créés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *