Campagne agricole 2009-2010 : la production de blé devrait augmenter de 71%

Campagne agricole 2009-2010 : la production de blé devrait augmenter de 71%

Des productions record de blé sont attendues au Maroc. En effet, selon un récent rapport du département américain de l’Agriculture, publié à Washington, le Royaume devrait connaître au cours de la saison agricole 2009-2010, une augmentation de 71% de sa production de blé. Soit, une récolte record de 6,37 millions de tonnes de blé. Selon le rapport, ces chiffres devraient s’afficher suite aux excellentes conditions météorologiques attendues cette année. Aussi, après la récolte de blé sans précédent de la saison 2008-2009, le Maroc a démontré qu’il est possible d’améliorer les rendements et de réduire à moyen-terme le déficit céréalier. Dans ce sens, durant le premier semestre 2009, les factures de ses importations de blé et de maïs ont baissé respectivement de 42 et de 22%. Aussi, le rapport annonce que cette tendance devrait se poursuivre au cours des prochains mois. De ce fait, il estime que les importations marocaines de blé pour la même période devront baisser à 2,1 millions de tonnes. Par rapport à la superficie emblavée durant la saison 2009-2010, cette dernière aurait baissé de quelque 130.000 hectares. Aujourd’hui, elle est estimée à 2,8 millions d’hectares, relève le rapport élaboré par l’attaché du département de l’Agriculture auprès de l’ambassade US à Rabat. Mais toujours dans l’optimisme, le rapport note également que la récolte céréalière globale durant la saison agricole 2009-2010 devrait être en hausse de 1,170 million de tonnes par rapport aux estimations précédentes. Il révèle, ainsi, une production de blé à 2,275 tonnes par hectare ramenant la production céréalière globale à 6,37 millions de tonnes. Le rapport a également noté que la récolte de l’année agricole écoulée est l’une des plus importantes que le Maroc ait jamais connu. Dans ce sens, les importations marocaines de céréales pour 2009-2010 sont estimées à 2,1 millions de tonnes, soit une baisse de 500.000 tonnes par rapport aux prévisions précédentes. Le rapport relève par ailleurs que les autorités marocaines ont établi des mesures visant à protéger la production locale de la compétition étrangère. Ces mesures comprennent des droits de 135% sur les importations de blé tendre, pour la période allant du 1er juin au 31 décembre 2009, et de 170% pour les importations de blé dur, pour la période de juin-juillet. Actuellement, les tarifs d’importation du blé dur sont fixés à 55% et devront grimper à 80% en janvier 2010, alors que les tarifs sur l’importation de blé tendre devront, quant à eux, baisser à 90% durant la même date, souligne la même source.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *