Campagne de solidarité : Coup d’envoi royal

Campagne de solidarité : Coup d’envoi royal

Destinée à collecter des fonds pour financer des projets sociaux et mettre en œuvre des plans d’action

De retour au Maroc après une tournée africaine de plusieurs semaines, SM Mohammed VI a procédé, mercredi 15 mars à Casablanca, au lancement de la Campagne nationale de solidarité 2017. Cette opération qui en est à sa 19ème édition est organisée du 15 au 25 mars par la Fondation Mohammed V pour la solidarité sous le thème «Soutien des coopératives féminines, pour une production sociale et solidaire durable». Comme chaque année, cette campagne est destinée à collecter des fonds pour financer des projets sociaux et mettre en œuvre des plans d’action.  Cette opération est en écho à l’enjeu de promotion et de valorisation des initiatives des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS), en particulier les activités de production initiées par les femmes en situation de précarité dans les secteurs des produits du terroir et de l’artisanat. Ces activités économiques solidaires ont ainsi permis à des femmes de sortir de la précarité et d’assurer un revenu minimum, ce qui a eu un impact positif sur le quotidien de leurs familles.

Par la même occasion, le Souverain a inauguré au quartier Oasis le «Marché solidaire». Unique en son genre, cet espace de vente est dédié aux produits des coopératives féminines marocaines.  Initié et réalisé par la Fondation Mohammed V pour la solidarité, ce projet a nécessité un investissement global de 16,5 millions de dirhams et propose plus de 2.200 références.

5,4 milliards DH d’engagements financiers et 6,3 millions de bénéficiaires

Selon le rapport d’activité 2016 de la Fondation, ses engagements financiers se sont élevés à 5,453 milliards de dirhams depuis sa création jusqu’à fin 2016. Quant aux bénéficiaires de ses activités, ceux-ci ont atteint 6,3 millions de personnes en 2016.  Ainsi, un total de 17.133 jeunes ont été admis à suivre les programmes des centres de formation et de qualification professionnelle. En outre, 9.175 jeunes filles et étudiantes ont été accueillies dans des foyers et internats, et 89.658 enfants et jeunes sont accompagnés en matière éducative, culturelle et sportive. Il faut aussi relever que 6.272 femmes ont bénéficié des services des centres socio-éducatifs et de formation et 159.848 personnes ont profité des programmes de développement durable (activités génératrices de revenu, microcrédits, soutien des artisans, gîtes ruraux, coopératives féminines, alimentation en eau potable, électrification…). On notera également que 980.000 personnes démunies ont bénéficié des actions des caravanes médicales de solidarité, et 16.208 handicapés sont suivis annuellement dans des centres spécialisés. La Fondation Mohammed V pour la solidarité organise annuellement des caravanes médicales à travers tout le Royaume. En 2016, elle a initié quatre grandes opérations en collaboration avec le ministère de la santé et les autorités locales. La Fondation a apporté son soutien logistique dans le déploiement de 85 caravanes médicales opérées par les associations médicales conventionnées. Ces opérations ont permis l’accès aux soins à 147.707 personnes. Dans le cadre de  l’opération «Marhaba», la Fondation a mobilisé d’importants moyens humains et logistiques pour couvrir 17 espaces d’accueil. Ainsi, 578 assistantes sociales, 123 médecins, 66 ambulanciers et 39 vacataires ont été mobilisés pour l’édition 2016. Notons que  2.634.698 MRE  ont rejoint leur pays au 15 septembre. Quant à l’opération de soutien alimentaire pendant le mois de Ramadan, celle-ci a coûté 56 millions DH en 2016.  Elle a profité à 83 provinces et préfectures du Royaume et à 2.369.500 personnes, soit 473.000 familles, dont 403.000 vivant en milieu rural. Dans la lutte contre la vague de froid, la Fondation a mené en collaboration avec les autorités concernées quatre grandes vagues d’interventions humanitaires dans les provinces de Midelt, Tinghir, Azilal, Taroudant, Boulemane, et El Haouz pendant les mois de février, novembre et décembre.

Création de 689 centres sociaux

Depuis 1999, la Fondation Mohammed V a permis la création de quelque 689 centres sociaux au profit des enfants, des personnes à besoins spécifiques, des femmes, des filles et des jeunes. L’année 2016 a connu le lancement de plusieurs projets. Le complexe dédié à l’éducation des enfants, au renforcement des capacités des femmes et à la formation des jeunes de la commune Bni Yakhlef à Mohammedia, et du Centre social pour la femme et l’enfant du quartier Al Youssoufia à Rabat,  ont tous deux démarré leurs activités en juin 2016. La Fondation continue à encourager la scolarisation des filles du milieu rural. Elle  a programmé, cette année, la construction d’un foyer de jeunes filles dans la commune rurale de Debdou, relevant de la province de Taourirt. Programmé sur une superficie de 1.200 m2, ce projet permettra à 72 jeunes collégiennes et lycéennes issues de familles démunies de poursuivre leurs études secondaires. La petite enfance figure également au centre des activités de la Fondation. Ainsi, plusieurs projets solidaires ont été réalisés pour  une prise en charge éducationnelle de qualité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *