Camps de Tindouf : large élan de solidarité avec Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud

Camps de Tindouf : large élan de solidarité avec Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud

Les sit-in de protestation et les gestes de solidarité se poursuivent un peu partout à l’intérieur du Maroc et à l’étranger, dénonçant l’enlèvement par les milices du Polisario, avec l’instigation d’Alger, de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud. Ainsi, le Syndicat marocain des artistes plasticiens professionnels (SMAPP) a organisé, samedi, un sit-in de protestation devant l’ambassade de l’Algérie à Rabat pour dénoncer l’enlèvement de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud par les milices du Polisario. Intervenant à cette occasion, le secrétaire général du SMAPP, l’artiste, peintre Abdelhay Mellakh, a indiqué que ce sit-in de protestation constitue une expression de solidarité du syndicat avec M. Ould Sidi Mouloud suite à son enlèvement pour avoir exprimé une position contraire à celle des séparatistes du Polisario.
M. Mellakh a appelé les artistes algériens et du monde entier ainsi que les fondations culturelles et artistiques de par le monde pour intervenir afin de libérer M. Ould Sidi Mouloud. Il a, à cette occasion, imputé l’entière responsabilité de cet enlèvement à l’Algérie et au Polisario, attirant l’attention de la communauté internationale sur l’état de santé de M. Ould Sidi Mouloud. De son côté, le président du Syndicat marocain des professions de musique, Moulay Ahmed Alaoui, a réitéré l’appui de tous les artistes marocains à M. Ould Sidi Mouloud qui a exprimé avec courage et audace son point de vue concernant la proposition d’autonomie. A la fin de ce sit-in, une lettre a été remise à la représentation des Nations unies (ONU) à Rabat pour la transmettre au secrétaire général de l’ONU pour l’exhorter à entreprendre des démarches et faire pression sur l’Algérie pour la libération immédiate de M. Ould Sidi Mouloud. De son côté, la Coordination nationale pour la libération de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud a annoncé qu’elle portera plainte devant la justice internationale et régionale spécialisée à l’encontre du régime algérien et les leaders du Polisario pour cet acte ignoble. La coordination a appelé dans un communiqué, publié après sa création jeudi dernier, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, pour intervenir d’urgence pour révéler le sort réservé à M. Ould Sidi Mouloud et obtenir sa libération, garantir sa sécurité et celle de sa famille et lui assurer le droit à s’exprimer librement. La coordination a également exhorté le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) à assumer pleinement sa responsabilité pour appliquer les dispositions de la convention internationale des réfugiés, signé en 1951 ainsi que les associations espagnoles et algériennes des droits de l’Homme pour libérer M. Ould Sidi Mouloud. La coordination nationale, qui a réitéré son soutien total et absolu et sans conditions à la famille de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud, a demandé aux organisations des droits de l’Homme nationales et internationales à se diriger vers Tindouf pour révéler le sort de Ould Sidi Mouloud, appelant le régime algérien à garantir les conditions de travail nécessaires pour ces acteurs et journalistes sur son territoire. Cette coordination a appelé à l’ouverture d’une enquête sur la situation de Ould Sidi Mouloud, condamnant l’acte des responsables militaires et politiques algériens et leur imputant la responsabilité de l’enlèvement et la torture de Ould Sidi Mouloud. D’autre part, le Syndicat des avocats du Maroc, nouvellement constitué, a appelé les organisations syndicales internationales des avocats à intervenir pour garantir la libération immédiate et sans condition de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud enlevé le 18 septembre par les milices du Polisario.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *