Canaries : La volonté royale saluée

Le président du Parti Populaire (PP-opposition) local, José Manuel Soria, a loué, à Santa Cruz de Ténérife, « la décision d’envoyer 4.000 hommes supplémentaires dans la région pour renforcer les contrôles sur les côtes Sud du Maroc ». Il a dit, selon « Europapress » et l’agence canarienne de presse, « Bravo à tout ce qui se fait à partir du Maroc pour contrôler ses frontières avec les pays subsahariens et éviter la sortie d’immigrés clandestins. Nous nous en félicitons ».
Le président du gouvernement autonome des Canaries, Adan Martin, avait indiqué que le Souverain avait fait part à une délégation de l’archipel, reçue en marge des Assises du tourisme à Ouarzazate, des instructions données en ce sens. Revenant sur cette audience, M. José Carlos Mauricio, qui présidait la délégation, a affirmé que SM le Roi s’est montré « très préoccupé par le fait qu’on croit aux Canaries que le Maroc ne fait pas les efforts nécessaires pour freiner l’immigration clandestine ». Le Souverain leur a expliqué les mesures prises par le gouvernement pour déplacer une « partie substantielle » du dispositif de sécurité de la zone Nord du Maroc vers la zone Sud entre Tarfaya et Laâyoune, selon ce même responsable. Par ailleurs, l’agence canarienne de presse « ACN », qui cite des sources marocaines, indique que le Souverain a tenu « à accorder tout le temps nécessaire à la délégation pour lui transmettre la volonté du Maroc de lutter contre l’immigration clandestine ».
Les mêmes sources ont insisté sur le fait que SM le Roi « suit personnellement le dossier de la lutte contre l’immigration clandestine et qu’il a donné ses instructions pour la mise en place d’une brigade spéciale pour démanteler les mafias et à mettre en place un Observatoire chargé de l’étude de ce phénomène ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *