Cancer de la prostate : Nouvelle remise en cause du dépistage systématique

Cancer de la prostate : Nouvelle remise en cause du dépistage systématique

Le débat autour de l’impact du dépistage du cancer de la prostate sur l’espérance de vie n’est pas près de se clore: une vaste étude suédoise suggère à son tour qu’un dosage sanguin régulier ne réduit pas le risque de mourir. L’étude, dont les résultats sont publiées sur le site en ligne du British Medical Journal, a été menée pendant 20 ans auprès de plus de 9.000 Suédois. Elle ne montre aucune différence entre le taux de décès constaté dans le groupe des hommes dépistés régulièrement et celui des hommes non testés. Le dépistage de routine du cancer de la prostate fait l’objet d’une vive controverse et ces nouveaux résultats ne vont probablement pas aider à clore le débat. «Il est indéniable qu’un meilleur outil est nécessaire (…) pour aider à dépister les cancers de la prostate qui nécessitent vraiment un traitement, contrairement à ceux qui sont sans danger et qui n’en ont pas besoin», a déclaré dans un communiqué Malcolm Mason, spécialiste de ce type de cancer à la fondation britannique Cancer Research U.K. «D’ici là, les hommes devraient être complètement informés du pour et du contre d’un dosage du PSA» (antigène prostatique spécifique). Le test PSA standard, qui recherche des niveaux élevés de PSA, est controversé parce que ce taux peut être élevé pour de nombreuses raisons. Un résultat positif doit d’ailleurs être confirmé par une biopsie. En cas de découverte d’un cancer de la prostate, il n’existe pas de consensus sur le meilleur moyen d’intervenir: simple surveillance, chirurgie, thérapie hormonale, radiothérapie ou association de ces thérapies. La plupart des tumeurs sont d’évolution tellement lente qu’elles ne menacent pas la vie alors que les traitements peuvent avoir des effets secondaires importants.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *