Cancer : Des chansons contre le désespoir

Cancer : Des chansons contre le désespoir

L’Association marocaine de lutte contre le cancer (AMLCC) continue sa croisade contre cette maladie mortelle. Sa campagne de sensibilisation, initiée sous le signe "Tous contre la souffrance", se poursuit. L’un des objectifs de cette campagne ciblant le grand public vise à sensibiliser le citoyen quant un  l’importance du diagnostic précoce pour vaincre le cancer et mettre à terme à la souffrance de milliers de personnes atteintes par cette maladie.
Parallèlement, pour collecter des fonds, cette institution organise jeudi 22 mars une soirée artistique, animé par le grand chanteur Abdou Cherif. «Ces fonds sont nécessaires pour l’achat d’une unité mobile de mammographie pour le dépistage du cancer du sein. Le prix de cet équipement est très cher. Une telle unité coûte de 4 à 5 millions DH», explique Youssef Boutaleb, président de l’AMLCC. Et d’ajouter: «Le dépistage du cancer du sein permet de réduire sensiblement la mortalité et de sauver des vies. Il faut noter que le cancer est fréquent dans notre pays, son diagnostic est fait, dans la majorité des cas, à un stade avancé. Le diagnostic précoce est une étape cruciale dans la lutte contre la maladie».
Vu l’importance du dépistage précoce pour la guérison de la maladie, l’association ambitionne de construire un centre de dépistage du cancer. Détectée précocement, la maladie est guérissable grâce aux nouvelles thérapies.
Créée en 1968, l’association marocaine de lutte contre le cancer n’a cessé d’œuvrer pour soulager la souffrance des patients. Pour cela, elle a mis en place un programme d’assistance médicale anti-douleur à domicile (AMD) par lequel elle prend en charge à domicile le traitement de la douleur chez les malades au stade terminal de la maladie cancéreuse.
«En 2003, nous avons assisté 312 patients alors qu’en 2004, ce sont 437 malades à un stade avancé de la maladie. En 2005, 467 cancéreux ont bénéficié de ce programme d’assistance médicale. Ce nombre s’est élevé à 930 en 2006. Dans la majorité des cas, les équipes médicales dédiées à cette action ont pu les soulager et les accompagner jusqu’au bout. Nos perspectives pour l’année 2007 dans le cadre de ce programme sont de prendre en charge environ 1700 malades», indique M. Boutaleb. Un centre devant prendre en charge la douleur et les soins palliatifs est en projet. Le cancer est un véritable problème de santé publique au Maroc. Chaque année, plus de 40 000 personnes sont atteintes par le cancer dont plus de 1000 enfants. La situation est alarmante, car les chiffres sont en constante progression. Le manque d’infrastructures médicales spécialisées est criant. En effet, peu de structures spécialisées existent dans le pays. Trois centres publics sont installés à Rabat, Casablanca et Oujda ainsi quatre unités dans le secteur privé. En outre, l’accès aux soins n’est pas généralisé. Les traitements sont très onéreux et nombre de malades décèdent faute de traitement. Pourtant, la maladie est guérissable. Les nombreux progrès réalisés sont source d’espoir. Les avancées scientifiques et médicales permettent actuellement la guérison, dans des conditions favorables, jusqu’à 80 % des enfants malades, et plus de 65 % des malades adultes dans le monde. L’espoir est là!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *