Cancer du col de l’utérus : 2.258 femmes diagnostiquées chaque année

Cancer du col de l’utérus :  2.258 femmes diagnostiquées chaque année

Etant d’origine virale, ce cancer est non seulement évitable par la vaccination mais aussi par le dépistage précoce.

La coalition régionale pour l’élimination du HPV appelle à une action immédiate en faveur de la vaccination contre ce virus. C’est ce qu’a annoncé la coalition à l’occasion de la journée internationale d’action pour la santé lors d’une table ronde organisée le 28 mai par l’Union de l’action féministe (UAF). «Nous avons choisi de parler du cancer du col lors de cette table ronde pour déconstruire les représentations sociales erronées et ôter le tabou qui entoure le sujet», explique Soundoss Sabri, la secrétaire générale de l’UAF de Casablanca.  L’Union précise que près de 2.258 femmes sont diagnostiquées par an et que le cancer du col de l’utérus est le deuxième des cancers féminins au Maroc.

«Etant d’origine virale, ce cancer est non seulement évitable par la vaccination mais aussi par le dépistage précoce. En effet, son histoire naturelle particulièrement lente et sa localisation étant aisément accessible donnent une opportunité aux médecins de le dépister suite à un simple examen du col, même et surtout en l’absence de symptômes gynécologiques», soulignent les organisateurs de cet évènement. Sur son traitement, les lésions précancéreuses guérissent dans 100% des cas une fois dépistées et traitées. «Alors que sans ce dépistage, la majorité d’entre elles évoluerait vers des cancers traités généralement par de la chirurgie et de la radiothérapie», indique la même source.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *