Cancer du sein : 1er cours supérieur franco-maghrébin

Selon les statistiques partielles des cinq Centres de cancérologie au Maroc, une donnée épidémiologique se confirme. Le cancer du sein est en tête de tous les cancers chez la femme marocaine , il détrône ainsi le cancer du col utérin, qui était en tête de file. Partant de ce triste bilan scientifique , les experts européens et maghrébins , se sont attelés à l’organisation du premier cours franco- maghrébin sur le cancer du sein , au profit des médecins marocains , les 5 et 6 mai au Centre international des conférences de Skhirat. Ainsi des sommités françaises et maghrébins vont animer et encadrer se cours de consensus diagnostic et thérapeutique du cancer du sein . L’objectif primordial de ce cours intensif et précis est de présenter aux médecins marocains , confrontés de plus en plus à ce type de cancer , des conduites à tenir standardisées, validées et ayant donné des résultats positifs dans les plus grands Centres européens de cancérologie. Le principe adopté est de proposer des protocoles thérapeutiques de chirurgie , de radiothérapie et de chimiothérapie reconnus par les plus grands courants scientifiques de la cancérologie et parfaitement adaptables au contexte marocain .
Le cours supérieur franco-maghrébin sur le cancer du sein est une occasion propice pour le médecin maghrébin d’harmoniser son savoir-faire thérapeutique et être au diapason des standards internationaux. Le premier cours franco-maghrébin sur le cancer du sein du 5 et 6 mai 2005 , est également une opportunité pour les gestionnaires marocains et maghrébins de la santé , particulièrement en cette ère de l’assurance-maladie obligatoire (AMO ), d’avoir une vision claire sur les coûts réels d’un protocole thérapeutique optimal pour leurs adhérentes. Que de femmes, au Maroc et ailleurs , ont été agressées et bafouées dans leur intégrité corporelle, par l’amputation à tort , de cet organe de féminité qu’est le sein , par méconnaissance des dernières données thérapeutiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *