Cancer : le diagnostic précoce sauve la vie

Cancer : le diagnostic précoce sauve la vie

On enregistre 50.000 nouveaux cas de cancer chaque année au Maroc. Le chiffre est alarmant. Mais il y a plus effrayant encore. En fait, 70 % de ces cas sont dans une situation au-dessus de toutes ressources thérapeutique, soit en stade final de la maladie. Ils souffrent alors en silence.
L’Association marocaine de lutte contre le cancer  essaie, depuis 1996, de briser ce silence. Elle lance ainsi annuellement des campagnes de sensibilisation. Cette année, la campagne est placée sous le thème : «Savez-vous que les cancers du sein, du col utérin et du poumon sont les plus fréquents au Maroc ? Soyez à l’écoute de votre corps ». Elle a démarré mardi dernier et va se poursuivre jusqu’à dimanche.
Le thème adoptées cette année vise à faire savoir que les cancers les plus mortels au Maroc sont les cancers du sein, du col utérin et du poumon.
La campagne insiste sur la possibilité d’un diagnostic précoce, surtout en ce qui concerne les cancers du sein et du col utérin. Et enfin, pour le cas du cancer du poumon, la campagne avertit que la lutte contre le tabagisme serait le seul moyen d’empêcher ce cancer de gagner du terrain.
L’Association marocaine de lutte contre le cancer vise donc, à travers cette campagne nationale, à sensibiliser les citoyens à prendre conscience de l’importance du diagnostic précoce. Elle insiste par ailleurs sur la mise en œuvre de toute une politique à l’échelle nationale en vue d’un diagnostic précoce des cancers. Citoyens, médecins, donateurs et pouvoirs publics, l’association souhaite que la mobilisation contre ce fléau soit générale.
Cette  semaine sera clôturée par une grande soirée de gala qui verra la participation de grands noms de la chanson orientale et marocaine. Abderrahim Souiri, Lotfi Bouchnak, Karima Squalli ainsi que le grand Wadie Essafi prendront part à cette soirée. Une soirée lors de laquelle l’association compte réunir suffisamment de dons pour mener à bien ses actions.
En effet, l’Association marocaine de lutte contre le cancer mène, depuis 1968, un combat sans merci contre le fléau du cancer. Elle multiplie les actions et les projets pour soutenir les malades et leurs familles.
La situation catastrophique que vivent les personnes atteintes de cancer en consultant tardivement l’a amenée, depuis maintenant quatre ans, à développer un programme d’assistance médicale à domicile « AMAD ».  Ce programme vise à offrir des soins palliatifs et à soulager les douleurs des patients. Depuis le lancement de ce programme, 1800 malades ont été pris en charge par l’association, rien qu’au niveau de la ville de Casablanca. Trois équipes médicales sont mobilisées quotidiennement, parcourant entre 150 et 200 kilomètres. Malheureusement, dans 30 % des cas, l’association a assisté à une résistance au traitement. C’est ce qui l’a amenée à vouloir créer un centre pour lutter contre la douleur. Cela fait 20 ans déjà que l’association rêve de réaliser ce projet. Et cette année finalement, le rêve est en train de prendre forme grâce à l’octroi par le CHU d’un service, à l’hôpital du 20 Août, que l’association est en train d’aménager et d’équiper.
Le centre, qui sera opérationnel dans trois mois au plus tard, servira à aider et à soulager au mieux la souffrance des patients. La preuve, s’il en faut, que la mobilisation finit toujours par donner ses fruits.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *