Cancers colo-rectaux

Les premières journées scientifiques euro-marocaines sur la prise en charge médico-chirurgicale des cancers colo-rectaux et la proctologie se sont ouvertes vendredi à Tanger avec la participation de spécialistes marocains et étrangers.
Cette rencontre, organisée à l’initiative du comité médical local, vise à vulgariser les connaissances acquises sur ces graves maladies du tube digestif et à permettre au personnel médical des établissements publics et privés au Maroc de connaître les nouveautés scientifiques et techniques en la matière.
Certains participants estiment qu’en dépit de leur gravité et de leur étendue, ces maladies demeurent relativement absentes des grands débats médicaux et que la levée des tabous qui les occultent permettrait d’en limiter l’impact psychologique sur une large frange de ceux qui en souffrent, notamment les personnes âgées. Les intervenants ont été unanimes à considérer que l’option chirurgicale est inévitable au stade avancé et que le recours à la chimiothérapie n’a d’effet que sur les stades primaires, estimant que l’intervention médicale se heurte à des obstacles en raison de l’indigence de la plupart des malades et des coûts élevés des opérations, ce qui requiert la nécessité d’inclure les dépenses qu’engendre ce type d’interventions dans la grille des frais remboursables par les institutions de couverture médicale.
Ils ont également recommandé le recours à la formation continue dans les secteurs spécialisés pour permettre au personnel médical de suivre de près les nouveautés et la modernisation des moyens de soin dans les hôpitaux publics et les centres hospitaliers-universitaires.
Le programme de cette manifestation prévoit, pour samedi, des ateliers et des exposés sur des aspects précis de ces maladies et de leur traitement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *