Capsules, gel UV ou résine, entre risques et beauté

Reflets de notre humeur, de notre métier, de notre culture, les mains en dévoilent beaucoup sur nous. Et quand on est femme, et qui plus est, coquette, les mains font partie de notre beauté et de notre charme naturel. Aujourd’hui, les techniques pour en prendre soin ne cessent de se multiplier. Mais, ce sont surtout les ongles qui donnent l’embarras du choix. Entre la vieille technique de pose de capsules pour camoufler des ongles cassés ou très courts, et les méthodes nouvelles d’extension au gel UV ou en résine ou encore les deux à la fois, les consommatrices ne savent plus que choisir. Surtout que l’entreprise s’avère à haut risque. Voici donc un tour d’horizon qui se propose de faire le point sur la chose. Tout commence par les prix. La pose de capsules à la colle coûte entre 100 et 150 dirhams chez presque toutes les esthéticiennes de quartier qui, depuis le temps que cette technique est pratiquée, ont bien maîtrisé la matière. Pour ce qui est des nouvelles méthodes d’extension au gel UV ou à la résine les prix oscillent entre 400 et 600 dirhams selon que la cliente demande à embellir ses ongles par des dessins ou des strasses ou fasse des chichis sur la marque.
Passé le prix place à l’efficacité. Voici donc les avantages et inconvénients de la première méthode. Les capsules sont rapides à poser, pas cher et disponibles partout. Par contre, le résultat n’est pas très naturel, elles se décollent facilement et ne durent pas plus de 10 jours. Pour ce qui est de l’extension au gel UV, il s’agit d’une matière souple qui ne casse pas et ne fait pas mal lorsqu’on se cogne l’ongle, le naturel du résultat est parfait, la brillance du vernis ne ternit pas et l’extension dure trois mois. Par contre, pour un bon résultat, il faut une esthéticienne hors paire, un gel de très bonne qualité, faire des aller-retour toutes les deux semaines pour un remplissage qui coûte 200 dirhams à chaque fois. S’agissant de la résine, c’est la méthode qui permet d’avoir les résultats les plus durables étant donné sa solidité. Cependant, pour adhérer à l’ongle, la résine nécessite l’application d’un primer sur l’ongle. Ce produit est un acide qui fragilise donc l’ongle naturel. Elle jaunit en quelques jours et a une odeur pas très agréable. Aussi, pareillement pour le gel UV et la résine, dans le cas ou ils sont mal posés, les décollements sur le côté des ongles sont fréquents et peuvent occasionner des mycoses. En bref, «tout dépend de la qualité des produits et du savoir faire de l’esthéticienne», résume Nabila Berrada, propriétaire d’une onglerie à Casablanca. Ainsi, les avantages et risques sont clairs. Alors, aventurière ou raisonnable, à vous le choix !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *