«Caravane OCP Maraîchage de saison 2014»: Chaouia-Ouardigha ouvre le bal

«Caravane OCP Maraîchage  de saison 2014»: Chaouia-Ouardigha ouvre le bal

La première phase de «la caravane OCP Maraîchage de saison 2014», qui s’inscrit dans le cadre du Plan Maroc Vert, a été lancée mardi à Jakma relevant de la province de Berrechid (région de Chaouia-Ouardigha).

S’adressant aux petits agriculteurs des zones maraîchères, la caravane a pour but d’aider ceux-ci à mieux comprendre la typologie de leurs sols et à connaître les meilleurs moyens pour améliorer le rendement de leurs cultures.

Organisée par l’Office chérifien des phosphates (OCP) et la Fondation OCP en partenariat avec le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime ainsi que les principaux distributeurs d’engrais phosphatés, cette caravane sillonnera pendant les mois de mars et d’avril six régions de cultures maraîchères sur le territoire national.

Après l’étape de Jakma, la Caravane OCP Maraîchage de saison 2014 s’installera successivement dans les zones de la Haute Moulouya (Aghbalou Nserdane), Rabat Gharb Loukkos (Laaoumra), Saiss Meknès (El Hajeb), l’Oriental (Berkane) pour clôturer cette édition dans la région de Doukkala-Abda à El Jadida

La Caravane OCP Maraîchage de saison 2014 vise à promouvoir l’utilisation rationnelle et raisonnée des engrais à l’échelle nationale pour une agriculture moderne, performante et durable. Elle s’adressera à plus de 2.000 exploitants agricoles des zones maraîchères nationales, indique-t-on auprès des responsables de cette caravane, précisant qu’une attention particulière sera accordée aux petits agriculteurs qui bénéficieront d’un accompagnement particulier afin de les aider à mieux comprendre la typologie de leurs sols, à adopter de meilleurs usages pour la fertilisation et à augmenter leur productivité à travers une utilisation plus adaptée des engrais.

A cet effet, d’importants moyens humains et matériels sont déployés sur le terrain avec un dispositif didactique complet pour atteindre les objectifs précités dont un laboratoire mobile d’analyse des sols, une plate-forme informatique abritant la base de données de la carte de fertilité et un village OCP d’une superficie de 2.400 m², ainsi que des dizaines d’experts agronomes mobilisés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *