Carrières et emplois : Une communicatrice à l’affiche

Voilà près de deux ans que Hind Ahmadi est à la tête du département clientèle de Smarty Pub, l’une des premières régies publicitaires spécialisées dans l’affichage. Elle a intégré cette entreprise depuis sa création, il y a quatre ans, en tant qu’agent commercial.
Le sens du contact, l’aisance du verbe et la force de persuasion sont autant d’atouts qui l’ont amené naturellement à occuper le poste de directeur de clientèle. Des atouts nécessaires pour exercer un métier où le client est au centre de toutes les préoccupations de l’entreprise. Vendre des espaces publicitaires ne s’invente pas. Il ne suffit pas de disposer de l’agrément nécessaire pour s’afficher comme étant professionnel.
C’est d’abord l’écoute et la recherche des opportunités au profit des clients qui font la différence. « A l’exception des grandes entreprises, la plupart des structures marocaines ne disposent pas d’une cellule de communication. Le métier de responsable clientèle consiste à accompagner ces dernières par le conseil et le suivi dans leurs stratégies de communication », juge-t-elle. Hind Ahmadi gère aussi bien les actions marketing, les activités commerciales que les partenariats développés avec les ONG. Compte tenu du développement de l’activité de l’entreprise, elle s’est vue confier progressivement d’autres responsabilités. Elle a assuré entre autres, le suivi de l’extension du réseau de Smarty au niveau national et la création de nouveaux produits sur le marché afin de répondre aux besoins d’une clientèle de plus en plus intéressée par l’affichage publicitaire. Dans ce sens, Hind Ahmadi a mis au point de nouvelles méthodes de travail au sein du service commercial. L’objectif étant d’améliorer la manière de commercialiser les produits de l’entreprise. Son souci majeur a été de relooker l’image de la régie dont elle opère. D’autant plus que la concurrence sur le marché de l’affichage publicitaire est de plus en plus agressive. «L’arrivée de plusieurs opérateurs ne s’est pas accompagnée par la mise en place d’un cadre juridique fixant les règles de l’exercice de l’activité», déplore-t-elle. Ce n’est pas un hasard si aujourd’hui, Hind Ahmadi évolue dans l’univers de l’affichage publicitaire. «Le monde de la communication et de la publicité m’a toujours fasciné.
Depuis mon jeune âge, je me suis intéressée à ces domaines. J’ai compris que c’était ma vocation, que c’était mon avenir» souligne-t-elle.
Après un parcours d’études sans fautes, elle passe différents stages au sein d’entreprises dont les activités ont pour trait commun la communication et la publicité. C’est peut-être une histoire de destin professionnel. Pour l’heure, Hind Ahmadi poursuit des études supérieures en management. Poursuivre des études est, selon elle, une condition incontournable pour consolider ses acquis mais aussi pour contribuer à la modernisation des pratiques dans le domaine de l’affichage publicitaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *